عربي   Français   English

 


  

L'Algérie et les Etats-Unis affirment que la conférence sur le climat "doit être un succès" 09/12/2015

 


Le ministre d'Etat, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Ramtane Lamamra, a indiqué mercredi à Paris que l'Algérie et les Etats-Unis partageaient le "même point de vue" au sujet de la Conférence mondiale sur le réchauffement climatique (COP21), affirmant qu'elle "doit être un succès".

Dans une déclaration , à l’issue de son entretien avec le secrétaire d'Etat américain, John Kerry, M. Lamamra a précisé que l'entretien a consisté en une "véritable séance de travail", au cours de laquelle "nous avons commencé par faire le point sur les travaux de la COP21 puisque, comme vous savez, l’Algérie et les Etats-Unis ont coprésidé tout le processus préparatoire".

"Aujourd’hui, nous avons eu à évaluer ensemble le déroulement de la négociation et à échanger des vues sur les perspectives de succès de la conférence et nous partageons le même point de vue que la conférence doit être un succès", a-t-il ajouté.

Les deux ministres ont ensuite étendu les discussions aux échanges et aux relations bilatérales "avec la perspective de réunir, au printemps prochain à Alger, la session de 2016 du dialogue stratégique entre l'Algérie et les Etats-Unis".

"Nous avons donc un accord de principe sur cela. Nous allons déterminer les dates et nous avons, dans cet esprit de dialogue stratégique, procédé à un vaste échange de vues et d’analyses sur la situation en Libye, au Moyen-Orient, en Palestine, en Syrie, au Sahara occidental et au Mali", a-t-il précisé.

Les chefs de la diplomatie des deux pays ont également "évoqué la lutte antiterroriste et la coopération internationale pour l’élimination du terrorisme international, singulièrement le groupe Daech et de toutes les manifestations de terrorisme".

M. Lamamra a indiqué, en outre, qu'il a abordé avec John Kerry les sujets "d’intérêts communs", y afférent à la région du Maghreb et du Sahel et, de manière générale, aux relations internationales, "y compris le grand agenda de la communauté internationale en ce qui concerne les objectifs de développement durable et à tout ce qui a été adopté par les Nations unies, à l’occasion de la 70e session, et qui appelle à une coopération internationale renforcée".