عربي   Français   English

 


  

Réunion des pays voisins de la Libye mardi après-midi à Alger en présence du nouveau représentant onusien Martin Kobler 01/12/2015

 


Les travaux de la 7e réunion ministérielle ordinaire des pays voisins de la Libye débuteront mardi après-midi à Alger en présence
du nouveau représentant du secrétaire général de l'ONU en Libye, Martin Kobler,pour examiner la situation dans ce pays.
      
 Tous les pays voisins de la Libye (Algérie, Égypte, Soudan, Niger, Tchad et Tunisie), en plus de la Libye, de l'Union africaine, de la Ligue arabe etde l'Union européenne participeront à cette réunion de coordination qui permettrade prendre connaissance de la situation en Libye et dans la région.


 Le ministre des Affaires maghrébines, de l'Union africaine et de la Ligue arabe, Abdelkader Messahel, avait précisé que la réunion "permettra àl'Algérie de réaffirmer son appui au processus en cours sous l'égide des Nations unies pour accélérer la formation d'un gouvernement d'union nationale capable de mener à bien la période de transition et de relever les multiples défis auxquels
est confrontée la Libye, notamment celui du terrorisme".

L'Algérie a toujours insisté sur la nécessité d'une solution pacifique à la crise en Libye et l'importance de la formation d'un gouvernement d’union nationale et du respect de l'unité et de l'intégrité territoriale de ce pays.

M. Messahel a souligné le rôle "majeur" de l'ONU dans la supervisiondu processus de paix en Libye et l'engagement "franc et constant" de l'Algérieaux côtés du représentant du secrétaire général de l'ONU en Libye.

La position algérienne repose sur la recherche d'une solution politiqueet pacifique à la crise en Libye qui garantisse "l'unité, l'intégrité territorialeet la souveraineté de ce pays et la cohésion de son peuple".

La réunion d'Alger intervient dans le prolongement de celle tenue àN'Djamena (Tchad) en juin dernier.