عربي   Français   English

 


  

Rencontre de solidarité avec le peuple palestinien à Alger 26/11/2015

 


 
 Le ministère des Affaires Etrangères a organisé jeudi une rencontre de solidarité avec le peuple palestinien dans le cadre de la célébration de la journée internationale de solidarité avec les Palestiniens pour réaffirmer le soutien de l'Algérie à la Palestine.


Dans une allocution prononcée à l'occasion de la journée internationale, M. Lamamra a affirmé que la célébration de cette journée " se veut une reconnaissance de l'injustice subie par le peuple palestinien et un engagement de la communauté internationale à soutenir les Palestiniens dans leur lutte pour le recouvrement
de leurs droits nationaux".


A cette occasion, M. Lamamra a réitéré le soutien " inconditionnel" de l'Algérie aux revendications du peuple palestinien et ses droits légitimes, appelant à faire de cette journée "une tribune pour sensibiliser l'opinion publique à cette question centrale et inciter la communauté internationale à assumer ses responsabilités historiques pour rendre justice à ce peuple".


"La cause palestinienne demeure au coeur des préoccupations du gouvernement et du peuple algériens" a ajouté M. Lamamra qui a souligné que "l'Algérie ne ménage aucun effort pour soutenir le peuple palestinien dans sa lutte pour le recouvrement de ses droits légitimes et inaliénables, notamment l'établissement d'un Etat indépendant aux frontières du 4 juin 1967 avec Al Qods pour capitale et le retour des réfugiés, conformément aux résolutions de l'ONU et au droit humanitaire".


Pour sa part, M. Ahmed Majdalani, membre du comité exécutif de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP) a souligné que le peuple palestinien a besoin d'une véritable solidarité et de toute initiative visant
à mettre fin à l'occupation".


Il a en outre appelé la communauté internationale à "faire pression sur Israël pour l'amener à se conformer à la légalité internationale" et à soutenir le peuple palestinien dans sa lutte pour l'indépendance".


M. Majdalani a salué par la même occasion les efforts de l'Algérie en faveur de la cause palestinienne depuis 1973, rappelant dans ce sens le 5ème sommet arabe qui a été sanctionné par "la reconnaissance de l'OLP comme unique représentant légitime du peuple palestinien".


Il a rappelé dans ce contexte que M. Abdelaziz Bouteflika, alors ministre des Affaires étrangères, avait permis à feu Yasser Arafat de prononcer son discours historique devant l'Assemblée générale des Nations unies en 1974 en dépit de nombreuses oppositions et pressions.


Outre la projection d'un film documentaire, une exposition-photos dédiée à la question palestinienne a été organisée.


Un poème écrit par le ministre de la culture Azzedine Mihoubi a été déclamé à cette occasion.