عربي   Français   English

 


  

Le président Bouteflika félicite le roi Mohamed VI à l'occasion de l'anniversaire de l'indépendance du Maroc 18/11/2015


Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika a adressé un message de félicitations au roi Mohamed VI à l'occasion de l'anniversaire de l'indépendance du Maroc, dans lequel il lui a réitéré son souci de renforcer l'action commune en faveur du parachèvement de l'édifice maghrébin et la concrétisation des aspirations des peuples de la région en termes d'unité et de complémentarité.

           

"Il me plaît, alors que le peuple marocain frère célèbre l'anniversaire de son indépendance et du recouvrement de sa souveraineté nationale, de vous présenter, au nom du peuple et du gouvernement algériens et en mon nom personnel, mes félicitations chaleureuses et mes voeux les meilleurs, priant Dieu Tout-puissant de vous accorder, ainsi qu'à la famille royale, santé et bien-être et davantage de progrès et de prospérité au peuple marocain frère", a écrit le président Bouteflika dans son message.

           

 "La célébration de cet évènement, durant laquelle nous nous remémorons les grands sacrifices consentis par les enfants du Maroc pour le recouvrement de sa souveraineté et de sa dignité, nous offre l'opportunité de saluer les grandes réalisations du royaume marocain et ses efforts soutenus pour en concrétiser davantage de manière à garantir au peuple marocain frère une vie prospère dans la sécurité et la paix", lit-on dans le message du président Bouteflika. 

        

 "L'occasion est également pour moi de vous réitérer notre détermination sincère à oeuvrer de concert avec vous pour consolider les relations de fraternité et de solidarité qui unissent nos deux pays et jeter des passerelles de coopération et d'entraide au mieux des intérêts de nos deux peuples frères", poursuit le président de la République.

       

 Le président Bouteflika a réaffirmé son souci de "renforcer l'action commune pour parachever l'édification de notre union maghrébine et concrétiser les attentes de nos peuples maghrébins en termes d'unité et de complémentarité".