عربي   Français   English

 


  

Algérie/GB: entretiens Lamamra-Hammond à Londres 04/11/2015


Le Ministre d'Etat, Ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Ramtane Lamamra, en visite de travail à Londres, a rencontré, mardi au siège du Foreign Office, le secrétaire d'Etat des Affaires étrangères et du Commonwealth du Royaume Uni, Philip Hammond.

L’entretien a été l’occasion d’un tour d’horizon des questions régionales et internationales d’intérêt commun, particulièrement les développements de la situation en Libye, le processus de paix au Mali, le conflit syrien et le problème de la migration ainsi que le phénomène du terrorisme international.

Les discussions ayant trait à la question libyenne ont permis de dégager une convergence de vue en faveur d’une solution politique consensuelle, intégrant la réconciliation nationale, qui s’articule autour de la formation rapide d’un gouvernement d’union nationale, en application de l’accord présenté aux parties libyennes par le Représentant spécial des Nations- Unies.

Concernant le Mali, M. Lamamra a exprimé son optimisme quant à la mise en oeuvre de l’accord de paix et de réconciliation intermalien, mettant l’accent sur la nécessité de renforcer le rôle et la capacité de la Mission des Nations Unies au Mali (Minusma) dans la stabilisation de la situation dans ce pays.

A propos de la Syrie, les deux ministres ont abordé les efforts diplomatiques internationaux déployés en vue de parvenir à une solution politique au conflit et notamment la dernière conférence internationale tenue à Vienne.

Le problème de la migration a, également fait l’objet d’un échange de vues sur les solutions préconisées et ce, à  quelques jours du sommet prévu les 11 et 12 novembre à la Valette (Malte).

Les  deux ministres  ont, ensuite, évoqué les perspectives d’approfondissement et de diversification de la coopération algéro-britannique, tout en se félicitant des développements positifs, qu’elle a enregistrés ces dernières années.

Dans un communiqué publié lundi le ministère des Affaires étrangères avait indiqué que la visite de Ramtane Lamamra s'inscrit dans "le prolongement de leurs échanges en février dernier, à Alger, lors de la visite du chef de la diplomatie britannique", soulignant que "les deux ministres poursuivront, à cette occasion, leurs consultations politiques aussi bien sur des questions bilatérales que régionales et internationales d'intérêt commun".