عربي   Français   English

 


  

Lamamra s'entretient à New York avec le Vice-premier ministre syrien 04/10/2015

Le ministre d'Etat, ministre des Affaires étrangères et la Coopération internationale, Ramtane Lamamra, s'est entretenu à New York avec le Vice-premier ministre syrien, Walid Al-Moualem, en marge de la 70e session ordinaire de l'Assemblée générale des Nations unies.

L'entretien a porté sur les derniers développements de la situation en Syrie.

Les échanges ont constitué, pour le Vice-premier ministre syrien, une occasion de remercier l'Algérie pour ses efforts en faveur d'une solution politique de la crise syrienne qui tienne compte des intérêts du peuple syrien.

M. Al-Moualem a salué la constance de la position de l'Algérie, qui s'appuie sur une base doctrinale source de fierté et d'inspiration pour les peuples épris de justice, plaidant en faveur de la non-ingérence dans les affaires internes de la Syrie et la préservation de son intégrité territoriale.

Il a également salué l'expérience exemplaire de l'Algérie en matière de lutte contre l'extrémisme violent.

Mettant en relief l'existence de nouvelles perspectives de coopération dans différents domaines notamment en matière de lutte contre le terrorisme, les deux responsables ont également convenu d'œuvrer conjointement à la consolidation ainsi qu'au renforcement des relations bilatérales.

L'impératif d'une poursuite de la concertation entre les deux pays, sur les questions régionales ainsi que sur les principales évolutions de la situation mondiale, a été également réaffirmé par les deux responsables, selon la même source.

 

Lamamra s'entretient avec Johannes Hahn à New York

Par ailleurs, le ministre d'Etat, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Ramtane Lamamra, s'est entretenu, à New York, avec le Commissaire à l'élargissement et à la politique européenne de voisinage, Johannes Hahn.

Durant cet entretien qui s'est déroulé en marge de la 70e session ordinaire de l'Assemblée générale de l'ONU, les deux parties ont souligné l'évolution satisfaisante des relations de coopération et de partenariat entre l'Algérie et l'UE dans les différents domaines de même qu'ils ont réitéré leur volonté de la consolider, la renforcer et la développer sur la base d'une vision globale et équilibrée des dispositions de l'Accord d'association.

Les deux parties ont convenu du lancement du processus d'évaluation conjointe de la mise en œuvre de l'Accord d'association à partir de l'établissement d'un bilan à la fois rigoureux et serein pour corriger les déséquilibres constatés et tracer les perspectives de son renforcement.

Le ministre d'Etat a, par ailleurs, saisi cette occasion pour saluer l'initiative des nouveaux dirigeants de l'UE de conduire en 2015 un processus inclusif de révision de la politique européenne de voisinage en concertation avec les pays partenaires.

La situation prévalant au Sahel, les perspectives de signature d'un accord de paix en Libye ainsi que les évolutions en Syrie et au Moyen-Orient, ont été passées en revue au cours de cet entretien qui a également "permis aux deux responsables de se pencher sur la question migratoire qui domine l'actualité internationale.