عربي   Français   English

 


  

Federica Mogherini entame une visite de travail en Algérie 17/09/2015



La Haute représentante de l'Union européenne (UE) pour les Affaires étrangères et la politique de sécurité et vice-présidente de la Commission européenne, Federica Mogherini, est arrivée mercredi soir à Alger pour une visite de travail de deux jours en Algérie.

Mme Mogherini a été accueillie, à son arrivée à l'aéroport internationale Houari Boumediene, par le ministre d'Etat, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Ramtane Lamamra.

Dans une déclaration à la presse, la responsable européenne a indiqué que, lors de cette visite, plusieurs dossiers notamment d'ordre sécuritaire et économique seront au menu des discussions avec la partie algérienne.

"Je rencontre souvent M. Lamamra qui est un bon ami. Nous travaillons beaucoup sur plusieurs dossiers importants aussi bien pour l'Europe que pour l'Algérie comme la situation dans la région notamment le Mali et la Libye mais aussi sur la question sécuritaire, la lutte antiterroriste ainsi que sur la coopération économique algéro-européenne", a-t-elle ajouté.

"Demain, jeudi, nous allons travailler sur tous ces sujets", a souligné Mme Mogherini pour laquelle "l'Algérie est un pays très important pour l'Europe". Cette visite, qui intervient à l'invitation de M. Lamamra, est la première en Algérie pour Mme Mogherini depuis sa prise de fonction.

Elle s'inscrit dans le cadre de la poursuite et de l'approfondissement du dialogue sur l'état et les perspectives des relations entre l'Algérie et l'UE, avait indiqué le ministère des Affaires étrangères.

La visite sera "axée sur la consolidation de la vision commune devant permettre une mise en œuvre équilibrée et adaptée de l'Accord d'association et de la coopération sectorielle en vue de les renforcer dans l'intérêt des deux parties", avait précisé le MAE.

Lors de son séjour, Mme Mogherini évoquera avec ses interlocuteurs algériens l'initiative de l'UE de lancement d'un processus de révision de la politique européenne de voisinage (PEV) en 2015, en concertation avec les pays partenaires, dont l'Algérie.

La partie algérienne "saisira l'opportunité de cette visite pour réaffirmer son engagement à œuvrer de concert avec les nouveaux dirigeants de l'UE pour le renforcement des liens de coopération avec l'UE, ses institutions et ses Etats membres en vue de la promotion d'un partenariat global, multidimensionnel et mutuellement avantageux".

Les deux parties passeront également en revue les évolutions récentes au double plan régional et international et examineront les voies et moyens de coordonner les efforts en matière de lutte contre le terrorisme comme dans la recherche de solutions politiques durables aux conflits que connaît la région.

A l'occasion de cette visite, il sera procédé à la signature de trois conventions de financement dans le cadre de la coopération bilatérale dans les domaines d'appui à la justice et à la formation-emploi.