عربي   Français   English

 


  

L'Algérie condamne la mort d'un bébé palestinien brûlé vif par des colons israéliens à Naplouse 01/08/2015



 L'Algérie a condamné samedi avec vigueur "le crime odieux" commis par des colons extrémistes israéliens contre une famille palestinienne causant la mort d'un bébé brûlé vif alors et des blessures à d'autres membres de la famille, appelant la communauté internationale à intervenir en urgence pour assurer la protection au peuple palestinien et mettre un terme à ces crimes.

Dans une déclaration à l'APS, le porte-parole du Ministère des Affaires étrangères Abdelaziz Benali Chérif a condamné avec vigueur "le crime odieux" commis par des colons extrémistes israéliens contre la famille palestinienne Dawabcheh, causant la mort du bébé Ali Saad Dawabcheh et des blessures à d'autres membres de la famille, après "l'attaque criminelle de leur maison à Naplouse en Cisjordanie".

Cette "attaque terrifiante" intervient dans le cadre d'une série de violations et d'agressions systématiques contre le peuple palestinien sans défense dans les territoires palestiniens occupés.

Face à la poursuite de ces actes qu'il a qualifiés de "terroristes et d'abjects" , le porte-parole du MAE a réitéré l'appel de l'Algérie à la communauté internationale " pour  intervenir en urgence afin d'assurer la protection au peuple palestinien et mettre un terme à "ces crimes".

M. Benali a exprimé " la solidarité totale de l'Algérie, gouvernement et peuple, avec l'Etat de Palestine et réitéré le soutien du peuple palestinien et de sa cause juste pour qu'il puisse recouvrer ses droits légitimes notamment celui de l'établissement d'un Etat indépendant avec El Qods pour capitale".