عربي   Français   English

 


  

50è anniversaire de la résolution onusienne 1514 : Alger abrite lundi une conférence internationale 12/12/2010

 

50è anniversaire de la résolution onusienne 1514 : Alger abrite lundi une conférence internationale 


Une conférence internationale célébrant le 50è anniversaire de l'adoption de la résolution 1514 par l'Organisation des Nations unies, consacrant le droit des pays et peuples colonisés à l'autodétermination et à l'indépendance, sera organisée lundi et mardi à Alger. 

Plus de 200 personnalités étrangères, représentant notamment le monde politique, culturel et des médias, participeront à cette manifestation qu'abritera le Palais des Nations. 

Les travaux de cette conférence se dérouleront en ateliers axés, principalement, sur les thèmes de "La validité de la résolution 1514" et du "Rôle du cinéma et des médias dans la conservation de la mémoire des peuples ayant lutté contre le colonialisme", ainsi que sur le rôle de la femme et de la jeunesse dans l'émancipation des peuples. 

Cette rencontre internationale sera couronnée par l'adoption de la "Déclaration d'Alger" qui rappellera la validité et la pertinence de la résolution 1514. 

Le Ministre Délégué Chargé des Affaires Maghrébines et Africaines, M.Abdelkader Messahel, a souligné, doit un point de presse animé à l'occasion de cette conférence, que la rencontre d'Alger "intervient pour rappeler, aujourd'hui, la pertinence et la validité de cette déclaration ainsi que pour consolider les indépendances acquises". 

La résolution 1514 "est toujours d'actualité pour permettre aux peuples d'exercer la plénitude de leurs droits politiques, économiques, sociaux et culturels", a-t-il ajouté. 

La conférence d'Alger a pour objectif, aussi, de consolider l'esprit de cette résolution dans le sens où elle permettra de réitérer le droit de près d'une centaine de pays, nés de cette résolution, à avoir leur part dans la prise de décision internationale, a indiqué M. Messahel. 

La célébration du 50è anniversaire de la résolution 1514 offre l'opportunité de marquer un temps d'arrêt devant les transformations radicales enregistrées sur la scène internationale où les anciens territoires colonisés, devenus Etats indépendants membres de l'ONU, jouent un rôle important dans la réalisation des buts et objectifs de la Déclaration sur l'octroi de l'indépendance aux pays et aux peuples colonisés, a-t-on souligné à Alger. 

La conférence d'Alger se veut, ainsi, une contribution de l'Algérie dans sa quête pour des relations internationales plus juste et fondées sur l'égalité des peuples. 

Le 14 décembre 1960, l'Assemblée générale des Nations unies a adopté, lors de sa 15è session, la résolution 1514 portant Déclaration sur l'octroi de l'indépendance aux pays et aux peuples colonisés. 

L'adoption de cette résolution, qui s'inscrit en droite ligne de la Déclaration universelle des droits de l'Homme, a été le résultat des luttes de libération menées par les peuples et les pays colonisés. 

Dans ce contexte, la lutte de libération nationale déclenchée par le peuple algérien le 1er novembre 1954 a été une "étape phare" et un "tournant décisif" dans la mobilisation de la communauté internationale pour consacrer le droit des peuples à disposer d'eux-mêmes, estiment les observateurs.

La résolution onusienne 1514 a permis, au cours des cinquante dernières années, à plus d'une centaine de territoires colonisés d'accéder à leur indépendance et à plusieurs territoires sous tutelle et non autonomes d'exercer leur droit à l'autodétermination et à l'indépendance. 

Mais, en dépit des efforts déployés par l'ONU pour permettre à tous les peuples d'exprimer librement leurs choix à la lumière de la résolution 1514, seize (16) territoires demeurent toujours inscrits sur la liste de l'ONU des territoires non autonomes qui attendent d'exercer leur droit à l'autodétermination.