عربي   Français   English

 


  

Crise libyenne: Messahel réitère la position immuable de l'Algérie en faveur d'un dialogue rassembleur et inclusif 03/06/2015

Le ministre des Affaires maghrébines, de l'Union africaine et de la Ligue arabe, Abdelkader Messahel, a réitéré mercredi à Alger, la position immuable de l'Algérie tendant à "aider les frères libyens, toutes obédiences confondues, à aller vers un dialogue rassembleur et inclusif, à l'exception des groupes terroristes reconnus en tant que tels par l'ONU", précisant que la "sécurité de la Libye est également celle de l'Algérie".

"La position immuable de l'Algérie vise à aider les frères libyens, toutes obédiences confondues, à ouvrir un dialogue rassembleur et inclusif à l'exception des groupes terroristes reconnus en tant que tels par l'ONU, a affirmé M. Messahel dans une allocution à l'ouverture de la 3e réunion du dialogue interlibyen.

Il a indiqué que ce dialogue "repose sur la seule volonté des Libyens loin de toute ingérence étrangère et qui permettra de mettre en place un gouvernement d'union nationale qui prendra en charge la gestion des affaires publiques, s'emploiera à rétablir la stabilité à travers tout le territoire libyen et anéantira la menace de division du pays".

"L'escalade des menaces terroristes et l'extension du cercle de la violence de par le monde sont désormais une préoccupation pour la communauté internationale tout entière", a-t-il poursuivi estimant que l'"acceptation du dialogue par les enfants de la Libye reflète leur prise de conscience quant à l'ampleur de la menace qui pèse sur leur pays et traduit leur détermination de le protéger et de le préserver".

Il a ajouté enfin, que "la sécurité de la Libye est également celle de l'Algérie, voire même des pays voisins et de la région du Sahel".