عربي   Français   English

 


  

Messahel participe à Rabat à la session du Conseil des ministres des Affaires étrangères de l'UMA 07/05/2015

 


Une délégation algérienne, conduite par le ministre délégué chargé des Affaires maghrébines et africaines, Abdelkader Messahel, prend part à Rabat (Maroc), à la 33e session du Conseil des ministres des Affaires étrangères de l'Union du Maghreb arabe (UMA).

Cette session "intervient dans un contexte arabe et maghrébin marqué par des défis majeurs à la sécurité régionale en raison notamment de la recrudescence du terrorisme transnational, de la prolifération du narcotrafic et de la montée en cadence de l'émigration clandestine".

A l'ouverture des travaux, Abdelkader Messahel a mis en exergue l'"approche adoptée par l'Algérie pour faire face aux répercussion négatives et aux menaces sur la sécurité et la stabilité de la région induites par les bouleversements que traversent certains pays de notre sphère géographique", est-il précisé.

Concernant la situation en Libye, M.  Messahel, tout en renouvelant le soutien de l'Algérie aux efforts consentis par les Nations unies à travers le représentant spécial du secrétaire général pour la Libye, M. Bernardino Leon, a rappelé les "fondamentaux" sur lesquels s'appuie la position algérienne à savoir, "la recherche d'une solution politique par le dialogue et la concertation, la préservation de l'unité nationale, de l'intégrité territoriale, de la souveraineté de la Libye et la cohésion de son peuple", est-il ajouté.

"La prise en compte nécessaire et indispensable de ces fondamentaux dans tout processus de recherche d'une sortie de la crise en Libye, permettra naturellement d'isoler le terrorisme et de favoriser la lutte contre ce phénomène", a souligné M. Messahel.