عربي   Français   English

 


  

L’Algérie et l’Afrique du Sud pour la construction d’un partenariat stratégique 31/03/2015

L’Algérie et l’Afrique du Sud ambitionnent de construire un partenariat stratégique permettant le renforcement de leur coopération dans différents domaines notamment économiques, ont affirmé mardi à Alger le Ministre des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, et son homologue sud-africaine, Maite Nkoana Mashabane.

S’exprimant lors des travaux de la 6ème session de la haute Commission bilatérale de coopération algéro-sud-africaine, M. Lamamra a indiqué que les deux pays "ambitionnent de construire un partenariat stratégique à la hauteur des aspirations de leurs deux peuples".

Relevant l’"excellence" des relations politiques entre les deux pays, unis par une Histoire et des valeurs communes, le chef de la diplomatie algérienne a affirmé que l’Algérie et l’Afrique du Sud étaient "bien équipées" en matière de ressources humaines et naturelles, pour avancer ensemble vers un "avenir prospère".

M. Lamamra a expliqué que les travaux de la 6ème session de la haute Commission bilatérale de coopération algéro-sud-africaine, coïncidant avec la visite d’Etat que mène le président de la République d’Afrique du Sud, Jacob Zuma, en Algérie, constituait une opportunité pour identifier les voies et moyens de consolider la coopération bilatérale notamment dans le domaine économique.

Le Ministre a fait savoir que des tête-à-tête regrouperont en marge des travaux de la commission des ministres algériens des secteurs du commerce, de l’industrie, de la poste et technologies de l’information et de la communication, de l’agriculture et de l’habitat avec leurs homologues sud-africains.

Le but de ces rencontres consiste à identifier des projets concrets permettant de contribuer à la construction du partenariat stratégique souhaité.

De son côté, la Ministre sud-africaine des Affaires étrangères et de la Coopération a fait part de la disposition de son pays à œuvrer au renforcement de la coopération avec l’Algérie dans divers secteurs.

"Nous sommes ici pour renforcer davantage les liens entre les deux pays, et accompagner le président Jacob Zuma en viste d’Etat à Alger, et également être témoin de la signature des accords de coopération entre nos deux pays", a-t-elle indiqué.

Mme Mashabane a estimé que les accords existant entre les deux pays nécessitaient d’être mis en œuvre et redynamisés dans le but de les rendre plus rentables.

Pour la chef de la diplomatie sud-africaine, les relations économiques et culturelles entre son pays et l’Algérie doivent être au même niveau que leurs relations politiques, qui sont "très avancées", a-t-elle recommandé.

"C’est pourquoi, a-t-elle  ajouté, nous sommes en train de discuter et de finaliser plusieurs accords, notamment dans les secteurs du commerce, de  l’investissement, des mines, de l’agriculture, de la pêche et des télécommunications".

La Ministre a, par ailleurs, indiqué que l’Algérie et l’Afrique du Sud "continuaient leurs discussions sur la sécurité africaine, en préparation du prochain sommet de l’Union africaine".