عربي   Français   English

 


  

Lamamra: Impératif d'un dialogue inter libyen suite à l'agression terroriste contre des ressortissants égyptiens en Libye 16/02/2015


Le ministre des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra a affirmé, lundi à Alger, que l'agression terroriste ayant ciblé des ressortissants égyptiens innocents en Libye, "en appelle à l'intensification des efforts pour encourager les Libyens à s'engager dans le dialogue".


Dans une déclaration à la presse à l'issue de l'audience qu'il a accordée au vice-ministre qatari des Affaires étrangères chargé de la coopération internationale, Mohamed Ben Abderrahmane Ben Jassem Al Thani, M. Lamamra a estimé que les  "développements dangereux enregistrés en Libye nous interpellent à l'effet de consentir davantage d'efforts pour encourager les Libyens à s'engager dans le dialogue".


M. Lamamra a mis l'accent sur l'importance "d'encourager les Libyens à interagir avec les efforts déployés dans ce sens, que ce soit par l'Algérie ou l'ONU pour mettre un terme à la spirale de violence et parvenir à une solution pacifique".


Il a rappelé, à cet effet, la position de l'Algérie qui prône le dialogue dans le cadre du respect de la souveraineté de la Libye et du renforcement des ses institutions à travers la réconciliation nationale.


L'organisation terroriste autoproclamée "Etat islamique" (Daech) avait décapité dimanche 21 ressortissants égyptiens de confession chrétienne. Les victimes ont été enlevées fin décembre à début janvier derniers dans la ville libyenne, Syrte.