عربي   Français   English

 


  

Messahel reçoit le représentant spécial du président turc sur la Libye 25/01/2015

Le ministre délégué chargé des Affaires maghrébines et africaines, Abdelkader Messahel a reçu samedi à Alger,  Emrullah Isler, représentant spécial du président Turc, Reccep Tayyip Erdogan, sur la Libye.

 

Cet entretien a permis un échange de vues sur la crise libyenne et les derniers développements notamment l'annonce d'un cessez le feu sur tout le  territoire libyen et l'amorce d'un dialogue interlibyen à Genève sous l'égide des Nations unies.

Les deux parties sont convenues qu"'il s'agit là de développements positifs sur la voie de la recherche d'une solution politique définitive et durable à la crise qui affecte la Libye sœur et qui met en péril la sécurité et la stabilité dans la région".

M. Messahel a rappelé la position constante de l'Algérie, "qui, à la demande des parties libyennes, déploie des efforts en vue de rapprocher les points de vues et, ce faisant, réunir les conditions d'un dialogue inclusif, à l'exception des groupes terroristes reconnus en tant que tels, afin de parvenir à une solution politique consensuelle qui préserve l'unité, l'intégrité territoriale, la stabilité du pays et la cohésion du peuple frère libyen et ouvre la voie à la mise en place des institutions chargées de la phase de transition".

"Dans l'intérêt supérieur du peuple frère libyen, l'Algérie encourage vivement les parties libyennes à participer loyalement et de bonne foi au dialogue que conduit l'envoyé spécial du secrétaire général des Nations unies pour la Libye, Bernardino Leon, ce qui ouvrirait la voie à une solution politique qui permettra au pays de renouer rapidement avec la paix, la sécurité et la stabilité".