عربي   Français   English

 


  

Lamamra réitère l'engagement de l'Algérie à jouer son rôle jusqu'à un règlement définitif de la crise au Nord du Mali 17/01/2015

Le Ministre des Affaires Etrangères, M. Ramtane Lamamra a réitéré samedi l'engagement de l'Algérie à poursuivre ses efforts au sein de l'équipe de médiation pour le règlement de la crise au Nord du Mali pour parvenir à un accord définitif lors du prochain round du dialogue.

"Nous travaillons avec toutes les parties et avec nos amis au sein de l'équipe de médiation en vue de parvenir à un accord définitif lors du prochain round", a indiqué M. Lamamra au terme d'une rencontre avec la coordination des parties au dialogue pour le règlement de la crise au Nord du Mali au siège du MAE.

"Nous souhaitons cela et nous travaillons bien sûr avec tous nos frères ainsi que l'ensemble des délégations pour atteindre cet objectif (solution définitive à la crise) car nous ne voulons pas que le statu quo persiste", a-t-il ajouté.

"Il y a des actes terroristes, de l'instabilité et une grande souffrance de citoyens innocents", a-t-il poursuivi relevant que la "situation prévalant actuellement profite aux mouvements terroristes pour semer l'anarchie, l'instabilité et la violence".

Soulignant, dans le même contexte, que la solution qui permettra de "surpasser ces aspects négatifs passait par un accord politique global (entre toutes les parties), M. Lamamra s'est dit optimiste quant à l'aboutissement de cet "accord en faveur de la réconciliation et du rétablissement de la paix et de la stabilité dans la région (Nord du Mali)".

Le dialogue intermalien, lancé en juillet 2014 à Alger, est passé par quatre rounds, sous la conduite d'une médiation internationale menée par l'Algérie.