عربي   Français   English

 


  

Attentat contre Charlie Hebdo: Bensalah signe le registre de condoléances à l'ambassade de France 14/01/2015


Le président du Conseil de la Nation, Abdelkader Bensalah, représentant du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a signé mercredi à l'ambassade de France à Alger, le registre de condoléances suite aux récentes attaques terroristes perpétrées en France et qui ont fait 17 morts.


"Au moment où le peuple français ami observe le deuil suite aux attaques terroristes barbares qui ont coûté la vie à plusieurs innocents dont celles de deux Algériens, je présente au nom du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, et en mon nom personnel, aux familles des victimes et au peuple français nos sincères condoléances", a écrit M. Bensalah.


Il a souligné que "le peuple algérien qui a lutté contre le terrorisme transfrontalier durant plus d'une décennie, mesure tout à fait l'importance d'une solidarité internationale pour éliminer les auteurs de ce terrorisme aveugle qui ternit le message de l'Islam et intente, en son nom, à la vie d'innocents".        


Rappelant la participation de l'Algérie à la marche internationale contre le terrorisme, M. Bensalah a affirmé que "l'Algérie a pris part, à travers ses représentants, à la marche internationale contre le terrorisme à laquelle avait appelé le président François Hollande, en signe de solidarité avec le peuple français en cette conjoncture difficile de deuil et de méditation".


Et d'ajouter: "l'Islam qui prône la tolérance et le respect de l'autre indépendamment de sa culture, sa religion ou ses convictions politiques et croit en tous les prophètes rejette le terrorisme et la responsabilité de ces actes abominables ne saurait d'aucune manière lui être attribuée en dépit des appels lancés, en son nom, par les partisans du terrorisme transfrontalier et l'amalgame qu'ils nourrissent à travers leurs actes destructeurs des valeurs humaines fondamentales".


"Tout en nous inclinant à la mémoire des victimes de ces actes barbares nous vous réitérons nos condoléances et assurons le peuple français ami de notre compassion", a-t-il ajouté.


17 personnes ont été tuées entre mercredi et vendredi derniers dont 12 lors de l'attentat contre l'hebdomadaire satirique "Charlie Hebdo" et dans deux prises d'otage à Paris qui se sont soldées par l'élimination de leurs auteurs.