عربي   Français   English

 


  

Avion d'Air Algérie saisi à Bruxelles: les ambassadeurs de Belgique et des Pays Bas convoqués au MAE 14/12/2014


Les ambassadeurs de Belgique et des Pays Bas à Alger, respectivement M. Fréderic Meurice et Mme. Willemijn van Haaften, ont été convoqués dimanche au ministère des Affaires étrangères suite à la décision d'empêcher un avion d'Air Algérie de décoller de l'aéroport de Bruxelles.

"M. Fréderic Meurice, ambassadeur du Royaume de Belgique à Alger, et Mme Willemijn van Haaften, ambassadeur du Royaume des Pays-Bas à Alger, ont été convoqués, ce jour, au ministère des Affaires étrangères, où ils ont été reçus, séparément, par le secrétaire général, Abdelhamid Senouci Bereksi".

M. Bereksi a fait part aux deux diplomates de l'"étonnement" et de l'"incompréhension" des autorités algériennes suite à la décision d'empêcher un avion d'Air Algérie de décoller de l'aéroport de Bruxelles et de procéder à sa saisie.

M. Bereksi a mis en exergue le fait que cette mesure a été prise au moment où les voies de recours "n'étaient pas épuisées et qu'une procédure était en cours au niveau du tribunal d'Alger qui a adressé une citation à comparaître à la société néerlandaise le 17 décembre courant".

Il a regretté que cette mesure "grave" ait été prise en occultant la procédure en cours en Algérie engagée conformément à la loi et aux dispositions contenues dans le contrat liant les deux compagnies Air Algérie et K'AIR BV.

Tout en informant les deux diplomates des motifs ayant présidé la décision de rappel pour consultation des ambassadeurs algériens à Bruxelles et à La Haye, M. Bereksi a exprimé le souhait que la mesure d'immobilisation de l'avion "soit immédiatement levée" avec le concours des autorités belges et néerlandaises.