عربي   Français   English

 


  

L'Algérie, libre dans ses décisions souveraines grâce à ses potentialités 25/11/2014


Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal a souligné mardi à Alger que l'Algérie était libre dans ses décisions souveraines grâce à ses potentialités estimant que l'édification d'une base économique solide et diversifiée constitue un pari pour l'Etat à partir de 2015.

Intervenant à la clôture de la Conférence économique et sociale de la jeunesse, M. Sellal a affirmé que l'Algérie était libre dans ses décisions grâce à ses moyens, soulignant l'importance de diversifier l'économie nationale et de ne pas compter uniquement sur la rente pétrolière qui "continuera de soutenir les efforts de l'Etat".

Affirmant que l'Algérie ne craint pas l'avenir, le Premier ministre a indiqué que le pari pour l'année 2015 est d'édifier une économie nationale qui repose sur une base industrielle solide grâce aux hydrocarbures mais diversifiée.

Il a insisté sur l'importance de la formation qui permettra aux jeunes, a travers les incubateurs et les start-up et l'aide de l'Etat, de générer la richesse devant améliorer le niveau de vie.

Il a indiqué, dans ce cadre, que l'Algérie dispose d'une main d'oeuvre qualifiée à même de lui permettre de réaliser les objectifs tracés.

M. Sellal a en outre précisé que l'Algérie qui compte actuellement 92 universités accueillant 1.800.000 étudiants poursuivra sa politique pour hisser le niveau davantage et réunir les moyens humains et matériels pour la maîtrise des sciences et de la technologie.

"On ne peut nier les efforts déployés par l'Etat en faveur des jeunes, car nous avons investi dans la formation, le meilleur investissement étant dans l'élément humain"a-t-il dit,  ajoutant que de ce coté, l'Algérie est un exemple à suivre en matière de mise en oeuvre des objectifs du millénaire pour le développement".

Par ailleurs, le Premier ministre a insisté sur la nécessité d'édifier un Etat moderne tout en s'attachant aux fondements de notre identité, amazighité islam et arabité.