عربي   Français   English

 


  

Algérie-Chine : renforcement de la coopération "stratégique" pour le prochain quinquennat examiné à Alger 03/11/2014

 Le renforcement de la coopération bilatérale "stratégique" entre l'Algérie et la Chine a été examiné dimanche à Alger par le ministre des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, et le  président du Comité national de la Conférence consultative politique du peuple chinois (CCPPC), Yu Zhengsheng.

"Les entretiens ont porté sur la coopération stratégique entre nos deux pays et ce, à la lumière de l'accord signé entre les chefs de la diplomatie algérien et chinois en juin 2013 et portant sur un accord quinquennal", a indiqué M. Yu Zhengsheng à la presse, à l'issue de l'entretien.

L'hôte de M. Lamamra a ajouté que ce plan d'actions sera "mis en œuvre durant les cinq prochaines années afin de propulser les relations bilatérales sur les plans politique, économique et culturel".

Auparavant, la délégation chinoise, conduite par M. Yu Zhengsheng, avait effectué une visite dans les différentes ailes du siège du ministère des Affaires étrangères réalisé par une entreprise chinoise. Elle s'est également arrêtée au niveau de l'"Arbre de l'amitié" algéro-chinoise, plantée à l'occasion de la visite du ministre des Affaires étrangères chinois, Wang Yi, à Alger en 2013.

La délégation a enfin pris connaissance de la maquette du siège de l'Institut des Relations Internationales (IDRI), un projet en cours de réalisation par un constructeur chinois et dont la livraison est prévue pour le mois de mai 2015.

M. Yu Zhengsheng a entamé samedi une visite de travail et d'amitié de trois jours en Algérie, à la tête d'une importante délégation, en vue de consolider les relations sino-algériennes et renforcer le partenariat stratégique global existant entre les deux pays.

Il a également été reçu par le Président de la République, Abdelaziz Bouteflika et le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, et s'est entretenu avec les présidents des deux chambres du parlement, respectivement Abdelkader Bensalah et Mohamed Larbi Ould Khelifa.