عربي   Français   English

 


  

L'Algérie célèbre le 20e anniversaire du Dialogue méditerranéen de l'OTAN 21/10/2014


 

 

 

L'Algérie a célébré mardi le 20e anniversaire du Dialogue méditerranéen de l'Alliance du Traité de l'Atlantique nord (OTAN) en présence de parlementaires, de représentants du corps diplomatique accrédité à Alger et d'universitaires.

 

La cérémonie de célébration de ce Dialogue, créé en 1994, s'est déroulée au siège du ministère des Affaires étrangères. L'adhésion de l'Algérie à ce Dialogue méditerranéen a eu lieu en mars 2000.


Cet anniversaire est l'occasion de faire le point sur les accomplissements réalisés par l'OTAN et d'examiner les défis et les opportunités qui attendent l'Alliance, a-t-on indiqué auprès de l'Institut diplomatique et des relations internationales (IDRI) et l'Institut militaire de documentation, d'évaluation et de prospective, organisateurs de l'évènement.


"Le Dialogue méditerranéen : réalisations et perspectives", et "les défis sécuritaires dans la région" sont les plus importants sujets qui seront débattus lors de cette rencontre.


Le secrétaire général adjoint pour les Affaires politiques et la Politique de sécurité de l'OTAN, l'ambassadeur Thrasyvoulos Terry Stamatopoulos, a exprimé, dans une déclaration à la presse en marge de cette rencontre, sa "reconnaissance" à la "contribution accrue" de l'Algérie au sein du Dialogue méditerranéen de l'Alliance atlantique.

"Je reconnais le rôle très important et la contribution de l'Algérie dans le cadre multilatéral du dialogue méditerranéen de l'OTAN", a-t-il ajouté, exprimant son souhait de développer davantage les relations de l'Alliance avec l'Algérie.


Il s'est dit aussi "particulièrement satisfait" de la conclusion récente du tout premier programme individuel de partenariat et de coopération (IPCP) entre l'OTAN et l'Algérie.

"Ce document signé est un signal fort de notre détermination commune à renforcer notre partenariat pour qu'il soit hissé à un niveau supérieur", a-t-il affirmé.


M. Stamatopoulos a réaffirmé, à cette occasion, l'attachement de l'OTAN au Dialogue méditerranéen et aux principes sur lesquels il repose.


Il a souligné le "vif intérêt" de l'Alliance atlantique pour la poursuite du renforcement du dialogue politique et de la coopération pratique avec ses partenaires méditerranéens, dont l'Algérie, pour faire face aux défis sécuritaires dans la région.