عربي   Français   English

 


  

69e AG des Nations Unies : Lamamra se réunit avec ses homologues maghrébins 24/09/2014


Le ministre des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, a participé lundi à New York à une réunion de coordination des ministres des Affaires étrangères de l'Union du Maghreb arabe (UMA) pour une évaluation de vues sur les questions d'intérêt commun liées à l'intégration maghrébine.

La réunion a porté également sur l'agenda de l'Assemblée générale des Nations Unies ainsi que sur des questions liées à la sécurité régionale et au partenariat avec l'Union européenne (UE).

M. Lamamra a mis en exergue "le message fort de solidarité avec la Libye qui réside dans le fait que la réunion s'est déroulée dans le siège de la mission permanente de la Libye auprès des Nations Unies, ce qui a pour symbole  la continuité de l'Etat libyen face aux épreuves".

Les ministres des affaires étrangères maghrébins ont, à cette occasion, réaffirmé "leur volonté d'œuvrer à l'intégration maghrébine sur la base d'une méthodologie destinée à impulser davantage de cohérence et d'efficacité au processus d'intégration à la faveur d'une évaluation des vingt-cinq années d'existence de l'UMA depuis le sommet de Zéralda (Est d'Alger)".

Les ministres ont considéré que la situation en Libye était "le sujet de préoccupation majeure" pour les pays du Maghreb, saluant à cet égard l'initiative de l'Algérie qui a lancé le processus des pays voisins de la Libye comme une contribution aux efforts de stabilisation et de dialogue national.

Ils ont réaffirmé "la pertinence du partenariat avec l'UE", et ont insisté sur l'importance du processus d'appropriation et de maturation de projets de coopération d'intérêt commun par le renforcement des capacités de l'UMA et des pays maghrébins.

Pour sa part, le ministre libyen des Affaires étrangères a salué l'action de l'Algérie tendant au lancement effectif d'un dialogue inter-libyen inclusif en vue de la réconciliation nationale.

Ont assisté à cette réunion les ministres des Affaires étrangères tunisien, Mongi Hamed, mauritanien, Ahmed Ould Teguedi, et le chef de la diplomatie libyenne alors que le Maroc était représenté par la ministre déléguée auprès du ministre des Affaires étrangère et de la coopération, Mbarka Bouaida.