عربي   Français   English

 


  

La Libye et le Mali au centre de l'action diplomatique immédiate de l'Algérie 19/09/2014

Le ministre des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, a souligné jeudi à Washington que la Libye et le Mali étaient au centre de l'action diplomatique de l'Algérie qui apporte également sa contribution à la solution d'autres questions internationales.

 "La Libye et le Mali, pays voisins immédiats à l'Algérie, où comme vous le savez, le terrorisme et l'instabilité règnent, sont au centre de notre action diplomatique immédiate, et nous apportons bien sûr notre contribution à la solution d'autres questions au-delà de nos frontières", a précisé M. Lamamra lors d'un échange avec le secrétaire d'Etat américain, John Kerry, peu avant le début de leurs entretiens.

 Le ministre a dans le même sens souligné que l'Algérie "peut être considérée parmi les rares pays qui ont effectivement défait le terrorisme".

 "Nous avons payé le prix fort pour cela, mais nous jouissons aujourd'hui, d'un niveau très raisonnable de sécurité et de tranquillité dans notre pays. Nous sommes un pays exportateur de sécurité et de stabilité", a encore déclaré M. Lamamra qui a ajouté que l'Algérie développe de "très bonnes relations" avec ses voisins.

 Au plan bilatéral, le ministre des Affaires étrangères a rappelé que la visite effectuée par M. Kerry au mois d'avril dernier en Algérie et au cours de laquelle il a été reçu par le président de la République, Abdelaziz Bouteflika a été "fructueuse" et a ouvert de nombreuses pistes aux deux pays pour travailler en étroite collaboration.

 Il a estimé dans ce sens que le partenariat algéro-américain est "prometteur" et "très efficace". "Il englobe de nombreux domaines d'activité. Il n'est plus limité à l'énergie et offre de nombreuses opportunités pour les entreprises américaines à venir contribuer au développement de l'Algérie".