عربي   Français   English

 


  

Le MAE portugais en visite de travail en Algérie 15/09/2014


Le ministre d'Etat, ministre des Affaires étrangères portugais, Rui Chancerelle de Machete, est arrivé dimanche à Alger pour une visite de travail dans le cadre de la poursuite du dialogue politique bilatéral conformément au Traité d'Amitié, de Coopération et de Bon Voisinage signé  entre les deux pays, en janvier 2005.


M. de Machete a été accueilli à son arrivée à l'aéroport international Houari-Boumediene par le ministre des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra.


Dans une déclaration , le chef de la diplomatie portugaise a qualifié d'"assez bonne" les relations politiques existantes entre l'Algérie et le Portugal, exprimant son souhait de "renforcer" davantage les liens de bon voisinage entre les deux pays.


Il a indiqué que les discussions qu'il aura à Alger porteront sur plusieurs domaines notamment, sur le développement de la coopération économique, culturel, scientifique et énergétique.


"L'Algérie et le Portugal ont accru leurs échanges commerciaux y compris dans l'Energie", a-t-il dit, mettant en exergue le rôle "important" de l'Algérie dans la fourniture du gaz vers le Portugal.


Les questions de sécurité dans la Méditerranée occidentale et le Moyen Orient (Irak, Syrie et Libye) figurent également à l'ordre du jour des entretiens avec les responsables algériens, a-t-il précisé.


La visite du MAE portugais constituera une nouvelle opportunité pour les deux parties de faire le point sur l'état des relations bilatérales et de procéder à un échange de vues sur les questions de l'actualité régionale et internationale d'intérêt commun.


Outre les entretiens qu'il aura avec le ministre des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, Rui Chancerelle De Machete sera reçu par le Premier ministre, Abdelmalek Sellal.


Cette visite s'inscrit également dans le cadre de la préparation de la 4ème Réunion de Haut niveau algéro-portugaise programmée, durant le premier trimestre 2015.


Elle sera un nouveau jalon dans le processus d'affermissement des relations d'amitié et de coopération visant la mise en place d'un partenariat économique global et mutuellement bénéfique.


Le ministre d'Etat, ministre des Affaires étrangères portugais, Rui Chancerelle de Machete, est arrivé dimanche à Alger pour une visite de travail dans le cadre de la poursuite du dialogue politique bilatéral conformément au Traité d'Amitié, de Coopération et de Bon Voisinage signé  entre les deux pays, en janvier 2005.

M. de Machete a été accueilli à son arrivée à l'aéroport international Houari-Boumediene par le ministre des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra.

Dans une déclaration à la presse, le chef de la diplomatie portugaise a qualifié d'"assez bonne" les relations politiques existantes entre l'Algérie et le Portugal, exprimant son souhait de "renforcer" davantage les liens de bon voisinage entre les deux pays.

Il a indiqué que les discussions qu'il aura à Alger porteront sur plusieurs domaines notamment, sur le développement de la coopération économique, culturel, scientifique et énergétique.


"L'Algérie et le Portugal ont accru leurs échanges commerciaux y compris dans l'Energie", a-t-il dit, mettant en exergue le rôle "important" de l'Algérie dans la fourniture du gaz vers le Portugal.


Les questions de sécurité dans la Méditerranée occidentale et le Moyen Orient (Irak, Syrie et Libye) figurent également à l'ordre du jour des entretiens avec les responsables algériens, a-t-il précisé.


La visite du MAE portugais constituera une nouvelle opportunité pour les deux parties de faire le point sur l'état des relations bilatérales et de procéder à un échange de vues sur les questions de l'actualité régionale et internationale d'intérêt commun.


Outre les entretiens qu'il aura avec le ministre des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, Rui Chancerelle De Machete sera reçu par le Premier ministre, Abdelmalek Sellal.


Cette visite s'inscrit également dans le cadre de la préparation de la 4ème Réunion de Haut niveau algéro-portugaise programmée, durant le premier trimestre 2015.


Elle sera un nouveau jalon dans le processus d'affermissement des relations d'amitié et de coopération visant la mise en place d'un partenariat économique global et mutuellement bénéfique.