عربي   Français   English

 


  

Dialogue intermalien: le MAE organise une manifestation artistique en l'honneur des délégations 03/09/2014

 

 

Le ministère des Affaires étrangères a organisé, mardi soir au niveau de son siège, une soirée artistique animée par l'Orchestre symphonique national à l'occasion de la tenue du deuxième round de dialogue inclusif intermalien qui a débuté lundi dernier à Alger.

 

A l'occasion de la tenue de la deuxième phase du dialogue intermalien dans le cadre du processus d'Alger, le ministère des Affaires étrangères a convié les délégations à assister à la présentation de la dernière création de l'Orchestre symphonique national "Shérazed", en présence des membres du gouvernement et le corps diplomatique accrédité à Alger.

 

La soirée co-organisée avec le ministère de la culture se voulait "un moment de convivialité, une occasion de cultiver les affinités et de célébrer l'art et la beauté en tant que patrimoine", a relevé une jeune diplomate dans l'allocution de bienvenue, lue au nom du ministre des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra.

 

Avant cela, une minute de silence, "comme geste symbolique de reconnaissance", a été observée en hommage aux deux diplomates, Boualem Saies et Tahar Touati, qui ont perdu la vie à la suite de leur enlèvement par un groupe terroriste à Gao en avril 2012.

 

Dans ce mot de bienvenue, le ministre des Affaires étrangères a réitéré aux "dignes représentants du peuple du Mali", la disponibilité de l'Algérie à les accompagner dans leur oeuvre de réconciliation nationale.

 

"Le gouvernement algérien, sous la haute supervision du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, ne ménagera aucun effort pour les accompagner dans cette oeuvre historique de réconciliation nationale et d'édification de la paix et de réalisation de la sécurité et de la prospérité pour tous".

 

Il a considéré que ces représentants maliens se sont donnés rendez-vous, une nouvelle fois, pour "baliser le chemin qui conduira vers la paix" et esquisser les contours futurs d'un "Mali uni et solidaire, riche de sa diversité, un Mali à la hauteur des aspirations de son peuple".

 

La symphonie Shérazed, exécutée par une soixantaine de musiciens chevronnés dirigé par le maestro Amine Kouider, se compose de six partitions musicales à travers lesquelles l'assistance a voyagé du Moyen Orient mythique vers l'universel avec une halte andalouse aux couleurs algéroises.