عربي   Français   English

 


  

Sellal réitère la volonté de l’Algérie de mettre fin à la crise en Libye dans le cadre du mécanisme des pays limitrophes 06/08/2014

Le Premier ministre M. Abdelmalek Sellal a rencontré mercredi à Washington son homologue libyen Abdallah Al-Theni auquel il a exprimé la volonté de l’Algérie de mettre fin à la crise qui secoue la Libye dans le cadre du dispositif des pays limitrophes lancé en juillet à Tunis.

M. Sellal a reçu Al Theni en marge du sommet politique afro-américain, consacré essentiellement aux questions de la paix et la sécurité en Afrique.

"M. le Premier ministre a réitéré le plein soutien de l’Algérie à la Libye et sa volonté de coopérer avec les pays limitrophes dans le cadre du dispositif mis en place à Tunis en vue de mettre fin à l’effusion de sang et de restaurer la paix dans ce pays frère", a indiqué l’Ambassadeur d’Algérie à Washington Abdellah Baali, au terme de cet entretien.

Les deux Premiers ministres ont également abordé l’évolution de la situation politique et sécuritaire en Libye où le climat s’enlise, accentué par de profondes divergences politiques entre courants islamiste et nationaliste.

L'Algérie avait appelé récemment par la voix du ministre des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra l'ensemble de la communauté  internationale à se mobiliser face à la détérioration de la situation en Libye, et à aider ce pays à "relever tous les défis qui l'assaillent".

Pour mettre fin au chaos libyen, les Etats voisins de la Libye ont décidé en juillet à Tunis de mettre en place deux commissions, l'une sécuritaire présidée par l'Algérie et l'autre politique présidée par l'Egypte.

La commission sécuritaire a pour mission de coordonner entre la Libye et les pays voisins pour renforcer les mesures sécuritaires et le contrôle des frontières.

Elle va également œuvrer à intensifier la coopération avec tous les groupes armés en Libye qui obéissent à l'autorité de la loi et croient en l'avenir de la Libye en tant que pays uni, avait indiqué juillet passé à Tunis le ministre des Affaires étrangères, M. Ramtane Lamamra, lors de la réunion des ministres des Affaires étrangères des Etats voisins.

M. Sellal est accompagné lors de ce sommet du ministre de l'Energie, Youcef Yousfi, du ministre de l'Industrie et des Mines, Abdeslam Bouchouareb, et du ministre délégué chargé des  Affaires maghrébines et africaines, Abdelkader Messahel.

Mardi, au premier jour du sommet USA-Afrique M. Sellal a eu une intense activité. Il s'est entretenu avec plusieurs hauts responsables américains et a rencontré des dirigeants de groupes industriels américains.

Le Premier ministre a notamment évoqué l'adhésion de l'Algérie à l'Organisation mondiale du commerce (OMC) avec la secrétaire américaine au Commerce, Mme Penny Pritzker qui s’est dite disposée à apporter son soutien à l’Algérie qui négocie son accession à cette organisation.

Avec Geffrey Emmelt PDG du géant énergétique américain General Electric, M. Sellal a passé en revue les projets de GE en Algérie dans les secteurs de la santé et de l'énergie et a évoqué la possibilité de lancer en partenariat avec le groupe américain d'autres nouveaux investissements.