عربي   Français   English

 


  

L’Algérie a conduit des efforts soutenus et méritoires pour résoudre la crise malienne 10/07/2014

L’Algérie a conduit des efforts soutenus, persévérants et méritoires en vue du lancement du dialogue inter-malien inclusif, a indiqué jeudi à Accra, le ministre des Affaires étrangères, M. Ramtane Lamamra.

"L’Algérie a conduit des efforts soutenus, persévérants et méritoires en vue du lancement du dialogue inter-malien inclusif. Il n'y a dans l’esprit de tout un chacun ici aucune contradiction entre les efforts déployés par la CEDEAO, à travers son médiateur le président burkinabé, Blaise Compaoré et les efforts du président malien Ibrahim Boubacar Keita qui a demandé personnellement au président Abdelaziz Bouteflika, le soutien de l’Algérie le 18 juin dernier", a déclaré, M. Lamamra, en marge des travaux de la 45ème session ordinaire du sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de la CEDEAO.

Il a ajouté que l’Algérie participait à ce sommet pour faire un bilan des efforts déployés, assurant que "nous sommes en position de dire que nos efforts sont couronnés de succès pour cette étape, dans la mesure où le dialogue inter-malien est sur le point d’être lancé à Alger avec le soutien de la CEDEAO, de l’Afrique et de la communauté internationale".

M. Lamamra avait indiqué que la phase initiale du dialogue inter-malien allait débuter le 16 juillet à Alger, en présence du gouvernement malien et des mouvements armées du Nord-Mali.