عربي   Français   English

 


  

Le chef de la Minusma souligne le rôle "constructif" de l'Algérie dans la réconciliation au Mali 15/06/2014

Le chef de la Mission des Nations unies au  Mali (Minusma), Albert Gérard Koenders, a souligné, dimanche à Alger, le rôle "constructif" et "incontournable" de l'Algérie dans les efforts de paix et de réconciliation au Mali.

"Le rôle de l'Algérie est très productif, constructif et incontournable" dans les efforts de paix et de réconciliation au Mali", a déclaré M. Koenders à l'issue de son entretien avec le ministre des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, estimant que la région (du Sahel) serait "en danger" en l'absence de paix et de réconciliation au Mali.

Il a précisé, à cet effet, que sa visite en Algérie, en tant représentant spécial du secrétaire général des Nations unies, a pour objectif de discuter des voies et moyens à même de "soutenir les efforts de paix et faire avancer les pourparlers inclusifs entre les parties maliennes, dans les meilleurs délais".

Le représentant de l'ONU a exprimé son souhait de voir le cessez-le-feu au Mali respecté par toutes les parties en conflit.

Il a, à ce propos, souligné l'"extrême importance" d'organiser ces négociations inclusives et de les mener à terme en faveur de la paix, notamment à la suite des événements qui ont secoué le nord du pays.