عربي   Français   English

 


  

Sahel : L’Algérie, acteur régional majeur qui connait la nature des problèmes et des crises 16/05/2014

L’Algérie est un acteur régional majeur qui connait la nature des problèmes et des crises que traversent les pays du Sahel, a indiqué vendredi à Ougadougou le ministre des Affaires étrangères et de la coopération régionale, Djibrill Bassolé.

"M. le Ministre ira à Bamako pour donner suite à ce que nous avions entrepris ensemble à Alger (avril dernier). Le Burkina Faso soutient l’initiative algérienne et souhaite que toutes les parties en conflit puissent adhérer à cette initiative", a indiqué M. Bassolé , au terme de ses entretiens avec le ministre des Affaires étrangères algérien, Ramtane Lamamra, qui effectue une tournée dans les pays du Sahel, dont le Burkina Faso.

Il a ajouté que l’initiative algérienne avait l’avantage d’être conduite par un pays, qui est un acteur  régional "majeur, connaissant la nature des problèmes, des crises et les hommes".

"Il faut, en tant qu’Africain converger vers cette initiative qui aboutira à un dialogue inclusif dont les maliens s’approprieront", a-t-il souligné, affirmant sa détermination à poursuivre ses efforts, en marge du sommet du Mouvement des pays des Non-Alignés devant se tenir à Alger fin mai. 

M.  Bassolé a indiqué, par ailleurs,  avoir évoqué avec son homologue algérien les questions bilatérales d’intérêts commun et les questions relatives à la paix et à la sécurité dans la région.

M. Lamamra s’est rendu vendredi à Ougadougou, dans le sillage d’une tournée africaine, dans le cadre du prolongement de la réunion interministérielle sur le Sahel tenue à Alger en avril dernier.