عربي   Français   English

 


  

L’Algérie a un rôle très important à jouer pour résoudre la situation au Mali 17/05/2014

L’Algérie a un rôle "très important" à jouer pour aider à la l’instauration de la paix et la reconstruction du Mali, a indiqué samedi à Bamako le représentant spécial du secrétaire général de l’Organisation des Nations unis, le chef de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation du Mali, Bert Koenders.

"L’Algérie a un rôle très important à jouer pour aider à l’instauration de la paix et la reconstruction du Mali. L’Algérie le fait déjà et nous sommes à leur côté pour coopérer ainsi qu’avec les pays de la région pour accompagner les Maliens en vue d’aboutir à la paix", a souligné M. Koenders, au terme de ses entretiens avec le ministre des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra.

Il a ajouté qu’il était "urgent et important" de démarrer les pourparlers inclusifs entre maliens pour arriver à la paix et à la stabilité.

De son côté, le  haut représentant de l’Union africaine pour le Mali et le Sahel, Pierre Buyoya a indiqué que son organisation suivait avec intérêt ce que faisait l’Algérie dans la résolution des conflits dans les pays de la région, notamment au Mali.

"Nous suivons avec intérêt ce que fait l’Algérie dans la région, en particulier au Mali pour rapprocher les Maliens. Nous tenons à affirmer notre soutien à cette approche", a déclaré M. Buyoya.       

Il a ajouté que les négociations actuelles représentaient la mise en application des accords de Ouagadougou (juin 2003), notamment la tenue d’un dialogue inclusif.

M. le Ministre est arrivé vendredi soir à Bamako après s’être rendu respectivement à Nouakchott et à Ouagadougou, dans le sillage d’une tournée dans les pays du Sahel entrant dans le cadre de la tenue des consultations et des contacts permanents avec ces pays voisins de l’Algérie.

Il prendra part samedi aux travaux de la 3ème session du Comité bilatérale stratégique algéro-malien sur le Nord-Mali et aux travaux de la réunion interministérielle des pays du sahel dimanche.