عربي   Français   English

 


  

l'otage algérien libéré remis à l'ambassade d'Algérie à Khartoum 02/05/2014

L'Algérien enlevé lors d'une attaque menée par un groupe armé le 18 avril dernier contre un champ pétrolier dans la province de Kordofan-Ouest (Soudan), libéré jeudi par les forces de sécurité soudanaises, a été remis vendredi après midi à l'ambassade d'Algérie à Khartoum.

"Le citoyen algérien, Jenam Arezki, pris en otage le 18 avril dernier lors d'une attaque par un groupe armé sur le champ pétrolier de Kordofan-Ouest, libéré hier (jeudi), vient d'être remis à notre ambassade à Khartoum où il a été accueilli par l'ambassadeur, des membres du gouvernement soudanais et des forces de sécurité du Soudan".

Jenam Arezki "doit subir un examen médical et notre ambassadeur à Khartoum a pris toutes les dispositions pour le rapatrier en Algérie dans les tout prochains jours.

Le ressortissant algérien qui travaillait pour le compte d'une société soudanaise, est "en bonne santé.

Jeudi, Lamraoui Nacer-Eddine, l'autre Algérien blessé lors de cette attaque a regagné Alger, après avoir bénéficié d'une prise en charge médicale "adéquate" dans un hôpital à Khartoum.