عربي   Français   English

 


  

Présidentielle du 17 avril: des organisations internationales participeront au processus d'observation du scrutin 09/03/2014

Le Ministre des Affaires Etrangères, M. Ramtane Lamamra, a annoncé dimanche au Caire que plusieurs organisations internationales, dont l'Algérie est membre, ainsi que l'Union européenne ont décidé d'envoyer des missions d'observation de l'élection présidentielle du 17 avril prochain.

"Parallèlement à la mission de la Ligue arabe qui regroupe 110 observateurs, l'Union africaine a décidé de déployer 200 observateurs pour le suivi du scrutin présidentiel", a précisé M. Lamamra dans une déclaration à l'issue de la signature d'un accord sur la mission des observateurs de la Ligue arabe pour l'élection présidentielle.

Il a ajouté que les observateurs étaient attendus la semaine prochaine à Alger, soulignant que l'Organisation de la coopération islamique (OCI) dépêchera également plusieurs personnes pour assumer la mission d'observation. L'Union européenne et les Nations unies seront représentées par deux groupes d'experts qui assureront le suivi technique de l'élection, a poursuivi le chef de la diplomatie algérienne.

M. le Ministre qui prend part à 141e session ordinaire du Conseil des ministres de l'organisation panarabe, dont les travaux ont débuté dimanche dans la capitale égyptienne, a indiqué que des personnalités internationales indépendantes de France, d'Italie, de Belgique et d'Espagne notamment, étaient également attendues pour l'observation du processus électoral à Alger et dans tout le territoire national.

Concernant l'intérêt de la Ligue arabe pour les échéances électorales en Algérie, il a soutenu que l'expérience algérienne était  toujours prise comme exemple même sur le plan technique en ce qui concerne la maîtrise de l'organisation et la répartition judicieuse des taches outre l'aspect administratif lié aux commissions chargées de l'observation, de la supervision et de l'organisation des élections.