عربي   Français   English

 


  

L’Algérie prendra part à la Conférence internationale de soutien à la Libye jeudi à Rome 05/03/2014

Une Conférence internationale de soutien à la Libye sera organisée jeudi à Rome en présence de représentants de près d'une trentaine de pays, dont l’Algérie, et de plusieurs organisations internationales et régionales.

L’Algérie sera représentée par le Ministre des Affaires Etrangères, M. Ramtane Lamamra, qui prend part à cette conférence sur invitation conjointe de la ministre italienne des Affaires étrangères, Federica Mogherini, et du ministre libyen des Affaires étrangères, Mohamed Abdelaziz.

La participation de l'Algérie à cette conférence émane de son souci d'apporter son soutien à tous les efforts visant à asseoir les bases d'un Etat libyen moderne et de son attachement "au principe de fraternité et aux relations de bon voisinage".

Cette participation répond, également, à l'appel de la communauté internationale "qui fonde de grands espoirs sur le soutien de l'Algérie à ce pays frère dans son processus de transition démocratique dans les meilleures conditions et les plus brefs délais".

Organisée par le ministère italien des Affaires étrangères, la conférence vise à encourager et à soutenir le dialogue national en Libye et le parachèvement de la transition politique dans le pays par la mise en place d’institutions démocratiques.

La rencontre, deuxième du genre après celle tenue le 12 février 2013 à Paris, tend également à soutenir la reconstruction des forces armées libyennes afin de leur permettre d’accomplir pleinement leurs missions consistant à sécuriser le territoire libyen et ses frontières.

A cette occasion, la délégation libyenne, menée par le Premier ministre, Ali Zaidan, présentera une communication sur l’état d’avancement du dialogue et de la reconstruction des institutions dans leur pays.

La présentation portera également sur la mise en œuvre du plan du désarmement, de la démobilisation et de la réintégration des anciens combattants libyens.

Les travaux de la conférence seront sanctionnés par l’adoption d’une déclaration finale contenant l’ensemble des actions à mener pour soutenir le dialogue en Libye et la reconstruction du pays.

Une réunion d’experts de haut au niveau a été tenue le 12 février dernier à Rome, pour préparer les travaux de la Conférence internationale de soutien à la Libye, et arrêter son programme, ont précisé les organisateurs.

La rencontre de Rome verra ainsi la participation de 25 pays dont les l’Algérie, la Libye, la Tunisie, L’Egypte, le Niger, le Tchad, le Soudan, les Etats-Unis, la Russie, la Chine, le Royaume-Uni, la France, la Hollande, l’Espagne, Malte, l’Allemagne, le Danemark, la Finlande, le Norvège, la Suisse, la Turquie, le Canada, le Maroc, le Qatar et des Emirats Arabes Unis.

Des représentants des Nations Unies, la ligue arabe, l’Union africaine, l’Union européenne et l’Union du Maghreb arabe, seront également présents lors de cette conférence dont les travaux dureront une journée.