عربي   Français   English

 


  

Consultations politiques entre M. le Ministre et son homologue espagnol à Valence 27/02/2014

Le Ministre des Affaires Etrangères, M. Ramtane Lamamra, a tenu des "consultations politiques" avec son homologue espagnol, José Manuel Garcia Margallo, lors de sa première visite officielle en Espagne.

Les deux ministres ont abordé "l'agenda bilatéral, très large de par les étroites relations existantes entre l'Espagne et l'Algérie. Ces relations connaissent un niveau de dialogue politique et de coopération "excellent" dans nombre de secteurs.

M. le Ministre et M. Gardia Margallo se sont félicités de la bonne marche des relations économiques et commerciales. En 2013, avec 13.000 millions d'euros dans les échanges, l'Espagne s'est convertie en premier partenaire commercial de l'Algérie.

C'est dans ce contexte, a-t-on relevé, qu'il y a chaque fois plus d'entreprises espagnoles qui s'intéressent pour contribuer à la diversification de l'économie et au développement de l'Algérie dans différents secteurs comme l'énergie, les infrastructures de transport, l'eau et l'assainissement et la construction de logements.

M. Le Ministre et son homologue espagnol ont abordé également des aspects relatifs aux investissements espagnols en Algérie. Ils se sont référés aux questions d'intérêt commun de politique internationale et régionale.

A cet effet, le ministre Garcia-Margallo a transmis au ministre Lamamra l'appréciation de l'Espagne pour l'Algérie, partenaire de confiance et pôle de stabilité dans une région stratégique pour l'Espagne.

C'est ainsi qu'ils ont abordé les crises en Libye et au Sahel, l'intégration maghrébine, la situation en Syrie, ou le prochain voyage de l'envoyé personnel du secrétaire général des Nations unies pour le Sahara occidental, M. Christopher Ross.

Les deux ministres se sont félicités, par ailleurs, des bonnes relations dans le domaine de la coopération méditerranéenne, aussi bien au niveau de l'Union européenne qu'au niveau du Dialogue 5+5.

Un exemple de ces résultats, c'est précisément l'initiative algéro-espagnole pour l'élaboration d'une stratégie de l'eau dans la Méditerranée occidentale dont le premier Séminaire a été inauguré aujourd'hui à Valence par les deux ministres, cherchant à renforcer une utilisation durable de l'eau.

Les deux ministres ont analysé d'éventuelles nouvelles mesures dans ce cadre régional.