عربي   Français   English

 


  

Clôture du sommet de l’OCI par l’adoption du communiqué final et de la nouvelle charte de l’organisation 15/03/2008

 

Clôture du sommet de l’OCI par l’adoption du communiqué final et de la nouvelle charte de l’organisation 


Les travaux du 11ème sommet de l’Organisation de la conférence islamique (OCI) ont pris fin vendredi soir à Dakar avec l’adoption du communiqué final, de la nouvelle charte de l’organisation et de plusieurs autres résolutions. 

Le sommet a abouti à une adoption de la charte révisée de l’organisation, a indiqué le Président sénégalais, M. Abdoulaye Wade, lors de son intervention à la cérémonie de clôture du sommet. 

Par ailleurs, le chef d’Etat sénégalais a souligné que l’OCI " condamne le terrorisme sous toutes ses formes ", appelant toutefois à faire la distinction entre le terrorisme et la résistance des peuples sous occupation étrangère. Concernant la situation au Moyen-orient, il a réitéré le soutien de l’OCI à la palestine, appelant à l’application de toutes les résolutions des Nations Unies concernant cette question. 

Dans le même contexte, M. Wade a fait savoir que la question palestinienne ainsi que le volet économique " constitueront ses priorités " durant son mandat en tant que Président en exercice de l’organisation. 

Au chapitre de la solidarité, il a insisté sur la " nécessité " d’amener le fonds de solidarité islamique à 10 milliards de dollars, et de combattre la pauvreté et réduire les inégalités entre les Etats membres de l’organisation islamique. 

Par ailleurs, M. Wade a indiqué que l’OCI encourage l’idée de dialogue entre les civilisations, appelant à défendre l’Islam et son image par la tolérance. 

Le sommet a également adopté le communiqué final et plusieurs autres résolutions en relation, notamment, avec la lutte contre le terrorisme, la question palestinienne, la centralité de la question d’Al-Qods Al-Charif, la solidarité avec l'Irak et la lutte contre l'islamophobie. 

Ainsi le sommet condamne le terrorisme "contraire aux perceptes de l’Islam", une religion qui appelle à la tolérance, la paix et la non-violence. 

Les représentants des pays membres de l'OCI condamnent également toutes tentatives d’assimiler le terrorisme à une race, une religion ou une culture, appelant la communauté internationale à éviter tout amalgame visant à assimiler l’Islam au phénomène du terrorisme. 

Le sommet réaffirme la centralité de la question d’Al Qods Al Charif, insistant sur le caractère arabe et islamique d’Al-Qods et la nécessité de préserver la sacralité des lieux saints islamiques et chrétiens. 

Concernant la question palestinienne, l’organisation condamne les incessantes agressions commises par Israël, exprimant sa préoccupation de la détérioration des conditions socio-économique et de l’aggravation de la crise humanitaire dans la bande de Ghaza. 

Le communiqué final du sommet exprime, en outre, sa disponibilité à oeuvrer pour le respect de la souveraineté, l’intégrité territoriale et l’unité nationale de l’Irak. 

Le sommet insiste, en outre, sur une coopération institutionnelle renforcée pour lutter efficacement contre l’islamophobie, appelant à élaborer un projet de stratégie globale, qui sera soumis du congrès islamique des ministre des Affaires étrangers pour l’examiner et l’adopter.