عربي   Français   English

 


  

Une famille algérienne rapatriée de Bangui 24/02/2014

Une famille algérienne composée de quinze membres, dont une majorité d'enfants, a été rapatriée lundi de Bangui (République Centrafricaine) en raison des évènements politiques et sécuritaires prévalant dans ce pays.

Il s'agit de la famille Arbaoui, originaire de la ville de Touggourt (Ouargla), établie depuis plusieurs décennies en République Centrafricaine, a indiqué le  porte-parole du ministère des Affaires étrangères (MAE), M. Chérif Benali.

"Il a fallu au moins un mois et demi d'efforts inlassables de tous nos services et la coopération de certaines institutions, notamment le ministère de la Solidarité nationale, pour rapatrier une famille éprouvée par les évènements à Bangui. Nous avons fait un travail colossal et monumental".

En raison des évènements politiques et sécuritaires en République Centrafricaine, la famille Arbaoui a dû s'installer dans un camp de réfugiés musulmans à proximité de l'aéroport international de Bangui.

Dès l'information de la présence de la famille Arbaoui dans ce camp, le MAE a activé sa cellule de crise, qui a mis en place dans ce cadre le dispositif devant assurer son rapatriement dans les meilleures conditions possibles.

Les missions diplomatiques algériennes dans la région "ont été mises à contribution pour venir en aide immédiate à cette famille et identifier l'itinéraire le plus judicieux pour son retour en Algérie.

La famille Arbaoui avait rejoint en deux étapes la capitale de la République tchadienne, N'Djamena, d'où elle a été acheminée par vol régulier sur Alger, via Istanbul.