عربي   Français   English

 


  

M. le Ministre salue l'"important niveau" d'échanges économiques entre l'Algérie et la Finlande 18/02/2014

Le Ministre des Affaires étrangères, M. Ramtane Lamamra, a salué mardi à Alger l' "important niveau" d'échanges économiques entre l'Algérie et la Finlande, soulignant l'importance d'élargir le champ de coopération bilatérale à davantage de projets d'investissement dans différents domaines.

S'exprimant lors d'une conférence de presse, M. le Ministre a indiqué que les entretiens avec son homologue finlandais, Erkki Tuomioja, ont permis d'évaluer les échanges entre les deux pays et d'aborder des questions politiques d'intérêt commun.

Parmi les sujets abordés, le chef de la diplomatie algérienne a cité le parcours du Grand Maghreb à l'occasion du 25e anniversaire de la création de l'Union du Maghreb arabe (UMA), la question du Sahara occidental, la crise syrienne et la situation en Afrique et au Sahel.

M. le Ministre a jouté qu'il a évoqué avec M. Erkki le rôle de l'UE dans la résolution de la crise dans la République de Centrafrique, ainsi que les "liens solides" qui existent entre l'Union africaine (UE), l'Organisation des Nations unies (ONU) et l'UE, notamment, dans la préservation de la paix et la sécurité en Afrique.       

En réponse à une question sur l'activité de l'Union pour la Méditerranée (UPM), il a indiqué qu'"il s'agit d'un cadre informel dont la consistance commence à prendre forme sur le plan économique, et que sur le plan politique, il y'a également des interactions et consultations qui sont envisagées".

Il a fait savoir qu' "il y a un nombre d'activités qui sont entreprises au sein de l'UPM pour lui permettre de réaliser les objectifs qui lui sont assignés, même si ces activités ne sont pas beaucoup médiatisées".

Pour sa part, le ministre finlandais des Affaires étrangères a relevé "beaucoup de possibilités pour renforcer la coopération bilatérale entre l'Algérie et la Finlande", soulignant la nécessité d'identifier de nouveaux domaines de coopération.

Il a précisé qu'il y avait "beaucoup de possibilités de coopération avec l'Algérie, particulièrement dans les domaines de l'environnement, de l'agriculture, de la gestion des eaux, du commerce, de l'investissement et de la culture".

Le chef de la diplomatie finlandaise a, par ailleurs, salué les progrès enregistrés en Algérie dans divers domaines, dont celui de la sécurité, "après la période difficile par laquelle le pays est passé".

Pour la situation qui prévaut dans les pays du Sahel et dans d'autres pays d'Afrique, M. Erkki a indiqué que son pays "partage les mêmes appréciations et opinions avec l'Algérie sur la gestion des crises et leurs solutions", estimant que l'Europe et l'Afrique du Nord sont des "voisins séparés par la Méditerranée" d'où l'intérêt accordé par les pays de l'UE aux questions qui concernent la région.

le Ministre finlandais des Affaires étrangères effectue une visite de trois jours en Algérie.

Au cours de son séjour, M. Erkki Tuomioja aura également des entretiens avec le ministre de l'Agriculture et du Développement rural et la ministre de la Poste et des Technologies de l'information et de la communication.