عربي   Français   English

 


  

L'Algérie condamne "fermement" l'attentat de Beyrouth (porte-parole) 27/12/2013
L'Algérie a condamné "fermement", par la voix du porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Amar Belani, l'attentat à la voiture piégée perpétré vendredi matin dans le centre-ville de Beyrouth, faisant cinq morts dont un conseiller de l'ex-Premier ministre Saad Hariri.

"L'Algérie condamne fermement l'attentat à la voiture piégée perpétré cette matinée dans le centre-ville de Beyrouth qui a fait de nombreuses victimes".

"Nous réaffirmons notre pleine solidarité avec le gouvernement et le peuple libanais frère qui saura surmonter les tensions et les épreuves pour préserver l'unité, la sécurité et la stabilité du pays", a-t-il souligné.

"En cette douloureuse circonstance, l'Algérie exprime toutes ses condoléances aux familles et aux proches des victimes de cet acte odieux. Elle assure le peuple libanais frère de sa compassion et de sa sympathie et elle réaffirme son ferme rejet et sa condamnation résolue du terrorisme sous toutes ses formes et quelle que soit son origine", a ajouté le porte-parole.