عربي   Français   English

 


  

Bouguerra s’entretient avec l’envoyé spécial du gouvernement espagnol pour le Sahel 18/12/2013

 

 

Le ministre délégué chargé des Affaires maghrébines et africaines, Madjid Bouguerra, s’est entretenu mercredi à Alger avec l’envoyé spécial du gouvernement espagnol pour le Sahel, Antonio Sanchez Benedito, des questions de sécurité et de paix dans la région.

 

La rencontre, qui a été "très bénéfique", a porté sur "la situation dans la région sahélo-saharienne, particulièrement au nord du Mali", a déclaré M. Bouguerra à la presse au terme de l’entretien qui s’est déroulé au siège du ministère des Affaires étrangères.

 

"Nous avons évoqué la position de l’Algérie et les missions confiées aux pays de la région pour trouver des solutions aux questions de sécurité et de paix dans la région", a-t-il indiqué.

 

Les entretiens ont également porté sur "les contributions que peut apporter la partie espagnole" pour coopérer avec les pays de la région en vue de trouver des solutions aux problèmes des pays du Sahel concernant la lutte contre le terrorisme et la contrebande".

 

Les deux parties ont, entre autres, évoqué "la question du paiement de rançon et le piratage dans le Golfe de Guinée et le Golfe d’Aden ainsi que les efforts déployés par l’Union africaine (UA) pour trouver un mécanisme pour les questions de sécurité et de paix dans le continent".

 

De son côté, l’envoyé spécial du gouvernement espagnol a souligné "la disposition" de son pays à renforcer les relations avec les pays de la région du Sahel à la faveur des moyens disponibles.

 

Les entretiens ont en outre porté sur "la situation dans la région, notamment au Mali ainsi que les menaces terroristes", a indiqué M. Sanchez les qualifiant de "très importants".

 

M. Sanchez, qui a indiqué que sa mission consiste essentiellement à s’enquérir "de près" du rôle des pays de la région, a souligné que l’Algérie est "un Etat pionnier dans la région du Sahel vu son expérience dans la lutte antiterroriste, reconnue par l’Espagne et l’Union européenne (UE)".