عربي   Français   English

 


  

Le président Bouteflika adresse un message de condoléances à son homologue Jacob Zuma 06/12/2013

Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a adressé un message de condoléances à son homologue sud-africain, Jacob Zuma, suite au décès de Nelson Mandela, une personnalité qui "incarne la longue lutte pour la liberté et la dignité" de l’Afrique du Sud.

"Nelson Mandela se confond avec l’histoire de l’Afrique du Sud dont il incarne la longue lutte pour la liberté et la dignité", écrit le président Bouteflika dans son message.

"Son combat contre le système de l’apartheid et pour réhabiliter l’être humain dans toute sa dignité, a été ressenti par le peuple algérien comme son propre combat. Notre affection et notre considération pour lui découlent de cette identification à l’action de l’homme et à la justesse de la cause de son peuple", relève le chef de l’Etat.

Le président de la République a rappelé que dans son parcours de militant, Mandela "a démontré une humilité et une droiture irréprochables dans les engagements et les actions au service de son peuple".

"Notre admiration et notre affection communes pour ce héros de l’Afrique ont permis à nos deux pays de bâtir une solidarité sans faille, tournée vers la réalisation des projets les plus ambitieux pour notre continent.

Le meilleur hommage que nous pouvons rendre à Nelson Mandela est de poursuivre cette action de solidarité sur la voie de la renaissance africaine", note le président Bouteflika dans son message de condoléances.

"Pour avoir accompli la réconciliation entre les enfants de l’Afrique du Sud et apposé son empreinte sur le livre d’or du mouvement émancipateur de l’Afrique, Madiba restera à jamais dans la mémoire africaine", a-t-il souligné, précisant que "sa place est également dans le cœur de chaque homme épris des valeurs de liberté et de dignité humaines".

Le chef de l’Etat a fait remarquer aussi que "le peuple algérien qui s’enorgueillit d’avoir toujours été aux côtés de Madiba et du peuple sud-africain, s’associe à votre deuil et n’oubliera jamais que pour Mandela, l’Algérie est sa +seconde patrie+ comme il aimait à le répéter".

"A tous les Africains du Sud, à la famille de l’illustre défunt et, à vous-même, Monsieur le Président et cher frère, j’adresse, au nom du peuple et du gouvernement algériens ainsi qu’en mon nom personnel, mes profondes et sincères condoléances et vous exprime toute ma sympathie", conclut le chef de l’Etat dans son message.

Nelson Mandela, héros de la lutte anti-apartheid, est mort jeudi soir à l’âge de 95 ans en son domicile à Johannesburg.