عربي   Français   English

 


  

Le Brésil plaide pour la création d'une "plateforme d'affaires" avec l'Algérie 01/12/2013

Le vice-ministre brésilien du Développement de l'investissement et du commerce, Ricardo Schaefer a plaidé dimanche à Alger pour "la création d'une plateforme d'affaires" avec l'Algérie en vue d'accroître les échanges commerciaux entre les deux pays et créer de l'emploi.

"Nous avons présenté les sociétés brésiliennes qui veulent s'installer en Algérie et abordé les nombreuses opportunités d'investissement ainsi que la création d'une +plateforme d'affaires+ entre les deux pays pour augmenter les échanges commerciaux et générer de l'emploi", a-t-il déclaré à l'issue d'une audience avec le ministre des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra.

Selon M. Schaefer, l'Algérie et le Brésil sont appelés à renforcer leur coopération et à multiplier les contacts entre opérateurs économiques pour la conclusion de partenariats.

Il a exprimé, ainsi, la volonté de son pays de renforcer davantage les relations économiques avec l'Algérie, soulignant que "les investissements brésiliens en Algérie ont constitué un point important des discussions" avec les hauts responsables algériens.

"Plusieurs points positifs dans les relations algéro-brésiliennes ont été soulignés", a-t-il ajouté.

Le vice-ministre brésilien du Développement de l'investissement et du commerce a entamé samedi une visite de trois jours en Algérie à la tête d'une importante délégation, composée de représentants d'organismes gouvernementaux et d'opérateurs économiques.

Une rencontre d'affaires entre les opérateurs économiques algériens et brésiliens se tient dimanche à Alger afin d'explorer les opportunités de partenariats entre les deux pays et de développer le commerce bilatéral.

Le Brésil est classé 10ème client de l'Algérie et 11ème fournisseur.

Les exportations algériennes vers le Brésil ont atteint 1,57 milliard de dollars durant les neuf premiers mois de 2013 alors que les importations ont avoisiné les 932 millions de dollars, selon les dernières statistiques des Douanes algériennes.