عربي   Français   English

 


  

M. Lamamra réaffirme la mobilisation de l'Etat pour la libération de ses diplomates enlevés au nord du Mali 10/11/2013

Le ministre des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra a réaffirmé, dimanche à Alger, que l'Etat algérien était pleinement mobilisé pour la libération de ses diplomates enlevés en 2012 au nord du Mali.

"L'Etat algérien, toutes institutions et structures confondues, est pleinement mobilisé pour libérer ses diplomates enlevés en raison de leurs postes de représentants de l'Etat algérien et de membres du consulat de Gao (nord du Mali)", a déclaré M. Lamamra lors d'une conférence de presse co-animée avec le ministre de la Communication, Abdelkader Messahel.

"L'Algérie jouit d'une présence dans la région sahelo-saharienne. Elle suit tous les développements (...)  et oeuvre pour la libération de ses diplomates, à travers les missions confiées à ses institutions et services dans cette région tendue", a-t-il dit.

M. Lamamra, qui a indiqué avoir rencontré ce dimanche les familles de ces victimes, s'est dit "pronfondément affecté" par la situation de ces familles privées de leurs proches.