عربي   Français   English

 


  

L'Algérie "profondément" affectée par la mort des 92 migrants dans le désert du Niger 01/11/2013

L'Algérie est "profondément" affectée par la mort des 92 migrants, la plupart de soif, dans le désert du Niger, et qualifie d' "épouvantable" ce drame migratoire, a indiqué le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Amar Belani.

"Nous sommes profondément affectés par ce drame épouvantable et nous présentons au gouvernement et au peuple nigériens ainsi qu'aux familles éplorées nos sincères condoléances", a déclaré M. Belani, ajoutant "En cette sainte journée, nous prions à la mémoire des disparus".

Au total, 92 personnes (52 enfants, 33  femmes et 7 hommes) qui tentaient de rejoindre clandestinement l'Algérie sont mortes en début octobre dans le désert du Niger suite à une "panne de camions transportant des migrants en direction de Tamanrasset", selon Niamey.

Les corps, en décomposition, ont été retrouvés mercredi dans divers endroits et en petits groupes. Certains ont été dévorés par des chacals et autres fauves, selon des témoignages d'un responsable d'une ONG locale.

Suite à cette catastrophe, le gouvernement nigérien a décrété à partir de vendredi trois jours de deuil national.