عربي   Français   English

 


  

La Journée des Nations unies marquée cette année par des urgences politiques et humanitaires en Syrie (Bouteflika) 28/10/2013

Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a indiqué, lundi, que la journée des Nations Unies, cette année, est marquée par "les urgences politiques et humanitaires" de la situation en Syrie.

"La journée des Nations Unies, cette année, sera marquée par les urgences politiques et humanitaires de la situation en Syrie, ainsi que par celles marquant le paysage géopolitique du continent africain qui tend ses énergies vers sa Renaissance", a affirmé le président Bouteflika dans un message lu par le secrétaire général du ministère des Affaires étrangères, Nourredine Aouam, lors d'une cérémonie organisée au siège du ministère à l'occasion de la célébration de la Journée des Nations unies.

"Elle est également, davantage que ses devancières, génératrice d'espérance alors que les incertitudes et les appréhensions qui parcourent la Communauté internationale s'apparentent non seulement à des hypothèses à lever, mais aussi à des leviers pour transcender les conjonctures difficiles dont il est possible de faire un meilleur usage" a-t-il poursuivi.

Le président Bouteflika a estimé, en outre, que la situation en Palestine et celle au Sahara occidental "appellent à faire des efforts pour arriver à concrétiser les engagements de l'Organisation (Onu)".

"Que le peuple palestinien n'ait pas été mis en position de bénéficier de la plénitude de ses droits nationaux inaliénables, y compris l'établissement de son Etat indépendant ayant El-Qods comme capitale, et que seize territoires non-autonomes, y compris le Sahara Occidental, n'aient pas encore été affranchis à travers l'exercice par leurs peuples de leur droit imprescriptible à l'autodétermination, mettent en évidence l'ampleur des efforts collectifs encore nécessaires pour honorer les promesses et les ambitions du sursaut original des Nations Unies", a encore écrit M. Bouteflika dans son message.