عربي   Français   English

 


  

Début des travaux de la rencontre G8-Afrique à L’Aquila (Italie) 11/07/2009

 

La rencontre des pays du G8 et de l’Afrique (G5+3), dont l’Algérie, qui a débuté vendredi à L’Aquila (Italie), sera sanctionnée par trois documents réaffirmant notamment la nécessité de renforcer le partenariat entre les deux parties et les engagements qui ont été pris au préalable par le G8 en faveur de l’Afrique. 


Un communiqué conjoint Afrique-Nepad dans le cadre du partenariat avec le G8, ainsi qu’une déclaration sur l’eau et l’assainissement et une autre sur l’importance de la sécurité alimentaire pour l’Afrique sanctionnera ce sommet. 

Dans les trois documents, il y aura des engagements précis du G8 notamment en direction de l’Afrique. Ces engagements vont être maintenues et même renforcées, avait-t-on affirmé de source diplomatique. 

Le sommet, consacré aux relations G8-Afrique, portera sur la question de la crise financière et économique mondiale et ses répercussions sur l’Afrique. 

La rencontre débattra aussi de la question des changements climatiques et leurs conséquences sur l’Afrique, ainsi que des questions relatives à la paix et à la sécurité et surtout à la question du terrorisme et ses connexions. 

La rencontre regroupera ainsi les pays du G8 et ceux du G5+3, à savoir les dirigeants initiateurs du NEPAD (Algérie, Sénégal, Nigeria, Afrique du Sud, Egypte), le Président en exercice de l'Union africaine (UA), le Président du Comité de mise en oeuvre du NEPAD ainsi que le Président de la Commission de l'UA.