عربي   Français   English

 


  

Réunion Afrique-G8 : M. MESSAHEL souligne la nécessité d’appuyer les investissements en Afrique 02/05/2010

     

Le ministre Délégué Chargé des Affaires Maghrébines et Africaines, M. Abdelkader MESSAHEL, a souligné à Toronto (Canada) la nécessité de promouvoir et d'appuyer les investissements sur le continent africain. 


Au cours des travaux de la 2e réunion des représentants personnels des chefs d’Etat et de gouvernement du G8 avec leurs homologues africains du G5+3 (pays initiateurs du NEPAD, présidence de l’Union africaine, présidence de la Commission de l’Union africaine et présidence du Comité des chefs d’Etat pour l’Orientation du NEPAD), tenue à Toronto les 28 et 29 avril, M.MESSAHEL a expliqué que la promotion et l'appui aux investissements étaient à même d’assurer un développement durable et diversifié des économies africaines. 

A cet effet, il a relevé l’importance de l’aide au développement et la nécessité d’accorder, dans ce cadre, des ressources additionnelles à l’Afrique pour atteindre un rythme soutenu de progrès vers la réalisation des objectifs du Millénaire pour le développement. 

Dans ses interventions sur ces différents points, M.MESSAHEL a mis en exergue les progrès réalisés par l’Afrique depuis le lancement du NEPAD dans la définition et la mise en oeuvre d’approches et de programmes de portée régionale dans divers domaines, notamment celui des infrastructures. 

Il a également évoqué les "efforts considérables" entrepris par les pays africains pour développer leur agriculture et leurs systèmes de santé conformément aux stratégies convenues au niveau continental. 

Les échanges de vues ont porté, au cours de cette réunion, sur les thèmes qui seront abordés par les chefs d’Etat, sur la santé des mères, des nouveau-nés et des enfants, ainsi que l’appui aux programmes engagés par l’Afrique dans le domaine de la paix et la sécurité et l’évaluation de l’état de mise en oeuvre des engagements pris de part et d’autre depuis le lancement du dialogue Afrique-G8, il y a une dizaine d’années. 

Cette réunion a été consacrée aux préparatifs du segment dévolu à l’Afrique dans le cadre du prochain sommet du G8 qui se tiendra à Muskoka (Canada) les 25 et 26 juin 2010, indique-t-on. 

Durant son séjour au Canada, M. MESSAHEL a également pris part, les 29 et 30 avril, à la 14e session du Forum pour le partenariat avec l’Afrique. Le Forum, qui regroupe les représentants des pays membres du comité directeur du NEPAD et ceux des principaux pays de l’OCDE partenaires du développement de l’Afrique, a procédé à l’évaluation de l’état de réalisation en Afrique des objectifs du Millénaire pour le développement avec un accent particulier sur ceux liés au secteur de la santé. 

Il a également fait le point sur la lutte contre la pauvreté et les programmes destinés à assurer la sécurité alimentaire en Afrique, avant de passer en revue les partenariats avec l’Union africaine et le NEPAD et les Communautés économiques régionales au service de l’intégration économique et de la paix et la sécurité.

 

Le ministre Délégué Chargé des Affaires Maghrébines et Africaines, M. Abdelkader MESSAHEL, a souligné à Toronto (Canada) la nécessité de promouvoir et d'appuyer les investissements sur le continent africain. 


Au cours des travaux de la 2e réunion des représentants personnels des chefs d’Etat et de gouvernement du G8 avec leurs homologues africains du G5+3 (pays initiateurs du NEPAD, présidence de l’Union africaine, présidence de la Commission de l’Union africaine et présidence du Comité des chefs d’Etat pour l’Orientation du NEPAD), tenue à Toronto les 28 et 29 avril, M.MESSAHEL a expliqué que la promotion et l'appui aux investissements étaient à même d’assurer un développement durable et diversifié des économies africaines. 

A cet effet, il a relevé l’importance de l’aide au développement et la nécessité d’accorder, dans ce cadre, des ressources additionnelles à l’Afrique pour atteindre un rythme soutenu de progrès vers la réalisation des objectifs du Millénaire pour le développement. 

Dans ses interventions sur ces différents points, M.MESSAHEL a mis en exergue les progrès réalisés par l’Afrique depuis le lancement du NEPAD dans la définition et la mise en oeuvre d’approches et de programmes de portée régionale dans divers domaines, notamment celui des infrastructures. 

Il a également évoqué les "efforts considérables" entrepris par les pays africains pour développer leur agriculture et leurs systèmes de santé conformément aux stratégies convenues au niveau continental. 

Les échanges de vues ont porté, au cours de cette réunion, sur les thèmes qui seront abordés par les chefs d’Etat, sur la santé des mères, des nouveau-nés et des enfants, ainsi que l’appui aux programmes engagés par l’Afrique dans le domaine de la paix et la sécurité et l’évaluation de l’état de mise en oeuvre des engagements pris de part et d’autre depuis le lancement du dialogue Afrique-G8, il y a une dizaine d’années. 

Cette réunion a été consacrée aux préparatifs du segment dévolu à l’Afrique dans le cadre du prochain sommet du G8 qui se tiendra à Muskoka (Canada) les 25 et 26 juin 2010, indique-t-on. 

Durant son séjour au Canada, M. MESSAHEL a également pris part, les 29 et 30 avril, à la 14e session du Forum pour le partenariat avec l’Afrique. Le Forum, qui regroupe les représentants des pays membres du comité directeur du NEPAD et ceux des principaux pays de l’OCDE partenaires du développement de l’Afrique, a procédé à l’évaluation de l’état de réalisation en Afrique des objectifs du Millénaire pour le développement avec un accent particulier sur ceux liés au secteur de la santé. 

Il a également fait le point sur la lutte contre la pauvreté et les programmes destinés à assurer la sécurité alimentaire en Afrique, avant de passer en revue les partenariats avec l’Union africaine et le NEPAD et les Communautés économiques régionales au service de l’intégration économique et de la paix et la sécurité.

 

Le ministre Délégué Chargé des Affaires Maghrébines et Africaines, M. Abdelkader MESSAHEL, a souligné à Toronto (Canada) la nécessité de promouvoir et d'appuyer les investissements sur le continent africain. 


Au cours des travaux de la 2e réunion des représentants personnels des chefs d’Etat et de gouvernement du G8 avec leurs homologues africains du G5+3 (pays initiateurs du NEPAD, présidence de l’Union africaine, présidence de la Commission de l’Union africaine et présidence du Comité des chefs d’Etat pour l’Orientation du NEPAD), tenue à Toronto les 28 et 29 avril, M.MESSAHEL a expliqué que la promotion et l'appui aux investissements étaient à même d’assurer un développement durable et diversifié des économies africaines. 

A cet effet, il a relevé l’importance de l’aide au développement et la nécessité d’accorder, dans ce cadre, des ressources additionnelles à l’Afrique pour atteindre un rythme soutenu de progrès vers la réalisation des objectifs du Millénaire pour le développement. 

Dans ses interventions sur ces différents points, M.MESSAHEL a mis en exergue les progrès réalisés par l’Afrique depuis le lancement du NEPAD dans la définition et la mise en oeuvre d’approches et de programmes de portée régionale dans divers domaines, notamment celui des infrastructures. 

Il a également évoqué les "efforts considérables" entrepris par les pays africains pour développer leur agriculture et leurs systèmes de santé conformément aux stratégies convenues au niveau continental. 

Les échanges de vues ont porté, au cours de cette réunion, sur les thèmes qui seront abordés par les chefs d’Etat, sur la santé des mères, des nouveau-nés et des enfants, ainsi que l’appui aux programmes engagés par l’Afrique dans le domaine de la paix et la sécurité et l’évaluation de l’état de mise en oeuvre des engagements pris de part et d’autre depuis le lancement du dialogue Afrique-G8, il y a une dizaine d’années. 

Cette réunion a été consacrée aux préparatifs du segment dévolu à l’Afrique dans le cadre du prochain sommet du G8 qui se tiendra à Muskoka (Canada) les 25 et 26 juin 2010, indique-t-on. 

Durant son séjour au Canada, M. MESSAHEL a également pris part, les 29 et 30 avril, à la 14e session du Forum pour le partenariat avec l’Afrique. Le Forum, qui regroupe les représentants des pays membres du comité directeur du NEPAD et ceux des principaux pays de l’OCDE partenaires du développement de l’Afrique, a procédé à l’évaluation de l’état de réalisation en Afrique des objectifs du Millénaire pour le développement avec un accent particulier sur ceux liés au secteur de la santé. 

Il a également fait le point sur la lutte contre la pauvreté et les programmes destinés à assurer la sécurité alimentaire en Afrique, avant de passer en revue les partenariats avec l’Union africaine et le NEPAD et les Communautés économiques régionales au service de l’intégration économique et de la paix et la sécurité.

 

Le ministre Délégué Chargé des Affaires Maghrébines et Africaines, M. Abdelkader MESSAHEL, a souligné à Toronto (Canada) la nécessité de promouvoir et d'appuyer les investissements sur le continent africain. 


Au cours des travaux de la 2e réunion des représentants personnels des chefs d’Etat et de gouvernement du G8 avec leurs homologues africains du G5+3 (pays initiateurs du NEPAD, présidence de l’Union africaine, présidence de la Commission de l’Union africaine et présidence du Comité des chefs d’Etat pour l’Orientation du NEPAD), tenue à Toronto les 28 et 29 avril, M.MESSAHEL a expliqué que la promotion et l'appui aux investissements étaient à même d’assurer un développement durable et diversifié des économies africaines. 

A cet effet, il a relevé l’importance de l’aide au développement et la nécessité d’accorder, dans ce cadre, des ressources additionnelles à l’Afrique pour atteindre un rythme soutenu de progrès vers la réalisation des objectifs du Millénaire pour le développement. 

Dans ses interventions sur ces différents points, M.MESSAHEL a mis en exergue les progrès réalisés par l’Afrique depuis le lancement du NEPAD dans la définition et la mise en oeuvre d’approches et de programmes de portée régionale dans divers domaines, notamment celui des infrastructures. 

Il a également évoqué les "efforts considérables" entrepris par les pays africains pour développer leur agriculture et leurs systèmes de santé conformément aux stratégies convenues au niveau continental. 

Les échanges de vues ont porté, au cours de cette réunion, sur les thèmes qui seront abordés par les chefs d’Etat, sur la santé des mères, des nouveau-nés et des enfants, ainsi que l’appui aux programmes engagés par l’Afrique dans le domaine de la paix et la sécurité et l’évaluation de l’état de mise en oeuvre des engagements pris de part et d’autre depuis le lancement du dialogue Afrique-G8, il y a une dizaine d’années. 

Cette réunion a été consacrée aux préparatifs du segment dévolu à l’Afrique dans le cadre du prochain sommet du G8 qui se tiendra à Muskoka (Canada) les 25 et 26 juin 2010, indique-t-on. 

Durant son séjour au Canada, M. MESSAHEL a également pris part, les 29 et 30 avril, à la 14e session du Forum pour le partenariat avec l’Afrique. Le Forum, qui regroupe les représentants des pays membres du comité directeur du NEPAD et ceux des principaux pays de l’OCDE partenaires du développement de l’Afrique, a procédé à l’évaluation de l’état de réalisation en Afrique des objectifs du Millénaire pour le développement avec un accent particulier sur ceux liés au secteur de la santé. 

Il a également fait le point sur la lutte contre la pauvreté et les programmes destinés à assurer la sécurité alimentaire en Afrique, avant de passer en revue les partenariats avec l’Union africaine et le NEPAD et les Communautés économiques régionales au service de l’intégration économique et de la paix et la sécurité.