عربي   Français   English

 


  

L'Algérie salue l'adoption par la 4e commission de l'ONU du projet de résolution sur le Sahara occidental 15/10/2013

L'Algérie salue l'adoption par la 4ème commission de l'ONU du projet de résolution sur la question du Sahara occidental, a indiqué mardi le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Amar Belani, dans une déclaration.

 

"Nous saluons l'adoption par la Quatrième commission du projet de résolution sur la question du Sahara occidental, par lequel elle recommande à l'Assemblée générale de l'ONU, d'appuyer le processus de négociation en vue de parvenir à une solution politique juste, durable et mutuellement acceptable qui permette l'autodétermination du peuple du Sahara occidental", a précisé M. Belani.

 

"En réaffirmant, une nouvelle fois, la prééminence du paramètre central relatif à l'autodétermination, ce projet de résolution s'inscrit dans la conformité des principes de la Charte des Nations Unies et souligne la responsabilité des Nations Unies pour assurer le règlement de cette question, dans le respect du droit inaliénable du peuple du Sahara occidental à l'autodétermination", a-t-il souligné.

 

"S'agissant d'une question de décolonisation, nous considérons que toute tentative d'inscrire la question du Sahara occidental dans un autre contexte ou une autre approche ne peut que retarder son règlement et saper les efforts déployés par le secrétaire général de l'ONU et son envoyé personnel", a affirmé M. Belani.

 

Il a relevé que "le débat de cette année, au sein de la quatrième commission, a été marqué par de nombreuses interventions mettant en exergue l'exploitation illégale des ressources du Sahara occidental et dénonçant les nombreuses violations des droits de l'homme commises dans cette dernière colonie en Afrique". 

 

"La question du Sahara occidental a mobilisé les chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union africaine lors du sommet de janvier 2013 et lors de la célébration du cinquantenaire de l'OUA/UA en vue de l'organisation d'un référendum d'autodétermination du peuple sahraoui, en application des décisions de l'Organisation de l'unité africaine (OUA) et des résolutions pertinentes des Nations Unies pour consacrer la réalisation complète du processus de décolonisation de l'Afrique", a-t-il rappelé.

 

La question du Sahara occidental a été discutée lors des débats de la 4ème Commission de l'ONU sur les questions de décolonisation des 16 territoires non autonomes (du 7 au 14 octobre) avec la participation d'Etats membres de l'Organisation et de la société civile internationale.