عربي   Français   English

 


  

L'Algérie appelle à la libération "immédiate" du Premier ministre libyen 10/10/2013

L'Algérie s'est déclarée, par la voix du porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Amar BELANI, "préoccupée" par les derniers développements intervenus en Libye, à la suite de l'enlèvement jeudi du Premier ministre Ali Zeidan et appelle à sa libération "immédiate". 

"L’Algérie réaffirme sa solidarité et son soutien au gouvernement de transition et au peuple libyens et appelle à la libération immédiate du premier ministre libyen, Ali Zeidan, ainsi qu'au respect de sa dignité et de son intégrité physique", a indiqué M. BELANI dans une déclaration. 

"Nous exhortons toutes les parties prenantes libyennes à faire preuve de retenue pour préserver le processus de transition politique dans ce pays frère et voisin et à régler tous différends éventuels entre Parties libyennes dans le cadre des Institutions du pays", a-t-il ajouté.