عربي   Français   English

 


  

Prétendue mort d'un marin du MV Blida : "Une fausse information" 07/08/2011

Prétendue mort d'un marin du MV Blida : "Une fausse information"

Tous les membres de l'équipage algérien du vraquier MV Blida, qui avait fait l'objet début janvier d'un acte de piraterie, sont "sains et saufs" et l'information au sujet de la mort d'un marin est "fausse", a affirmé dimanche le porte-parole du Ministère des Affaires Etrangères.

"Nous avons pris les contacts nécessaires et il s'avère que tous nos ressortissants otages des pirates somaliens sont sains et saufs", a déclaré à l'APS le porte-parole du MAE, M. Amar Belani, démentant ainsi l'information rapportée par la presse et des sites Internet selon laquelle un membre de l'équipage algérien du navire MV Blida serait décédé.

"Il s'agit à l'évidence d'une fausse information et j'espère que certains de nos marins auront l'occasion, très prochainement, de confirmer, à leur tour et de vive voix, à leurs parents que c'est une fausse information qui ne fera pas fléchir notre mobilisation pour obtenir leur libération dans les meilleurs délais possibles", a indiqué le porte-parole.

De son côté, M. Nacereddine Mansouri, directeur général de l'International Bulk Carriers (IBC), armateur du navire MV Blida, a affirmé que l'affréteur (Leadarrow), joint par téléphone, "en contact permanent avec les pirates, dément catégoriquement la mort d'un marin algérien et déclare que cette information est dénuée de tout fondement".

Le vraquier battant pavillon algérien, MV Blida, avait été victime le 1er janvier d'un acte de piraterie en haute mer, alors qu'il se dirigeait vers le port de Mombasa au Kenya.

Le navire avait à son bord un équipage de 27 membres, dont 17 de nationalité algérienne.