عربي   Français   English

 


  

l'Algérie et le Niger entretiennent de bonnes relations 09/12/2011

 

      ALGERIE-NIGER ALGERIE - AFRIQUE lundi 19 décembre 2011 Lutte antiterroriste: l'Algérie et le Niger entretiennent de bonnes relations Le Ministre Délégué Chargé des Affaires Maghrébines et Africaines M. Abdelkader MESSAHEL et le Ministre d'Etat nigérien, Ministre de l'Intérieur M. Abdou Labo ont souligné lundi à Alger l'existence "de bonnes relations" entre l'Algérie et le Niger en matière de lutte contre le terrorisme et le crime organisé. "Nous entretenons de bonnes relations avec le Niger dans le cadre de la lutte contre le terrorisme et le crime organisé et nous poursuivons nos concertations avec ce pays à la faveur de la rencontre d'Alger de septembre dernier sur le terrorisme", a indiqué M. MESSAHEL à la presse à l'issue de sa rencontre avec le Ministre nigérien de l'Intérieur. "Nous avons saisi cette opportunité pour approfondir nos concertations dans le cadre de la lutte contre le terrorisme et le crime organisé", a précisé M. MESSAHEL, qui a également évoqué la prochaine rencontre devant réunir les pays du champ à Nouakchott les 20 et 21 décembre 2011.

 

 

 

      M. MESSAHEL a ajouté que la visite de M. Labo qui s'inscrit dans le cadre de la 4ème session du Comité bilatéral frontalier "intervient à un moment très important pour consolider les relations entre les deux pays". Il a, par la même occasion, évoqué la 10ème commission de coopération entre les deux pays au cours de laquelle, a-t-il dit, "nous avons inscrit les étapes les plus importantes pour renforcer le relations notamment la coopération économique". Il a été question également de la coopération dans le domaine de la formation "où nous disposons d'une grande expérience avec le Niger que se soit dans le domaine de la formation universitaire ou sécuritaire et militaire", a fait savoir le Ministre Délégué Chargé des Affaires Maghrébines et Africaines, Le Ministre d'Etat nigérien, Ministre de l'Intérieur, M. Abdou Labo, a, de son côté, affirmé que du point de vue sécuritaire "les choses se passent très bien entre l'Algérie et le Niger", soulignant l'excellence des relations entre les deux parties. "L'aspect sécuritaire est devenu très préoccupant pour nos deux pays mais les relations que nous entretenons et développons sont des meilleurs aussi bien sur le plan bilatéral que sur le plan multilatéral", a soutenu le Ministre nigérien. M. Labo a souligné qu'il est normal que l'Algérie et le Niger, deux pays partageant des frontières de 900 km, "discutent des problèmes transfrontaliers et échangent les points de vue sur les différentes préoccupations". Les travaux de la 4ème session du Comité bilatéral frontalier algéro-nigérien ont débuté dimanche à Alger sous la coprésidence du Ministre de l'Intérieur et des collectivités locales, M. Daho Ould Kablia, et son homologue nigérien, M. Abdou Labo.

 

      Plusieurs thèmes sont à l'ordre du jour de cette rencontre, notamment la coopération administrative transfrontalière, la coopération en matière de sécurité, de libre circulation des personnes et des biens, la coopération dans les domaines économique, social, culturel, éducatif et sportif ainsi que les questions de santé humaine, d'agriculture, d'élevage et de l'environnement. La 3ème session du comité s'était tenue en décembre 2008 à Tahoua au Niger et avait été sanctionnée par la prise de plusieurs décisions allant dans le sens du renforcement de la coopération et la concertation entre les autorités frontalières des deux pays.