عربي   Français   English


 

 

 

Principaux repères de l’évolution du commerce extérieur

1er semestre 2011:

                  

Source : Centre National de l’Informatique et des Statistiques des Douanes Algériennes :

  

 

 Le 1er semestre

2011    a

été marqué

par

 

 

 

 

 

Ø      Une  hausse des exportations de 17,13%, avec une valeur de  36,638 milliards USD contre 31,279 millions USD au 1er semestre 2010.

 

 

 

Ø      Une augmentation des importations  évaluée  à  16%  par rapport au 1er semestre 2010 et dont les montants sont passés de 20,057 milliards  USD à 23,295 milliards USD. 

 

 

 

Ø     Une hausse du montant de l’excédent de la balance commerciale qui passe de 11,222 milliards USD au 1er semestre 2010 à 13,343 milliards USD.

 

 

Ø     Un taux de couverture des importations par les exportations en légère augmentation par rapport au 1er semestre 2010 puisqu’il passe de 156% à 157%.

 

 

 

 

            C.   Structure des Echanges Extérieurs

 

  

3.       Tendance des importations 

 

 

Au premier semestre 2011, le montant global des importations a été évalué à 23,295 milliards USD, soit une hausse de 16,14%, par rapport à la même période de l’année 2010. Cette hausse est due à l’augmentation de l’ensemble des groupes de produits, essentiellement à celle des biens alimentaires qui passent de 3,025 milliards USD, au 1er semestre 2010, à 4,836 milliards USD, soit une hausse de 59,87%, ainsi qu’à celle des biens de consommation non alimentaires, dont la valeur globale est évaluée à 3,393 milliards USD contre 2,646 milliards USD au 1er semestre 2010, avec une évolution positive estimée à 28,23%.  Cette hausse a, également, concerné  les biens d’équipements  (5,94%) et, enfin, les biens destinés à l’outil de production (3,23%).

 

  

Evolution des importations par groupe de produits

 

 

 

Biens

 d’équipements

 

 

Cet ensemble de produits représente plus de 36% du total des importations soit 8,417 milliards USD.

La hausse de 5,94% se traduit essentiellement d’une part, par l’augmentation de l’importation des articles de robinetteries et organes similaires (107,64% par rapport au 1er sem. 2010 soit un volume évalué à 616,35 millions USD) et des  fils et câbles  (37,18% par rapport au 1er sem.2010 avec un montant de 237,76 millions USD) et d’autre part, par la baisse importante des importations des turboréacteurs et des turbopropulseurs évaluée à 59,79% soit 279,72 millions USD contre 695,69 millions USD au 1er sem. 2010.

 

Biens destinés

à l’outil de

production

 

 

Constituant plus de 28% du total des importations soit 6,649 milliards USD, ce groupe de produits a connu un accroissement de 3,23% par rapport au 1er sem. 2010.

 

Les principaux produits qui ont connu une augmentation de leur volume d’importations sont : huiles destinées à l’industrie alimentaire (109,48%) et fils machine en fer ou en acier non alliés (106,18%). Quant à la baisse, elle a concerné principalement  les tubes, tuyaux et profilés creux en fer ou en acier avec un taux  de 58,98%.

     

Biens de consommation  alimentaires

 

 

Ils occupent le 3ème rang de la structure globale des importations avec une valeur de 4,836 milliards USD soit 20,76% du volume global.

Ce groupe a enregistré une hausse considérable de 59,87% par rapport au 1er sem. 2010 qui est due essentiellement à l’augmentation des importations des céréales, semoules et farines (99,61%), des laits et produits laitiers (92,98%) et des sucres et sucreries (48,64%).

 

Biens de consommation

non alimentaires

 

 

Avec la quote-part de 14,57% soit un volume de 3,39 milliards USD, ce groupe occupe la 4ème position dans la structure globale des importations.

 

Durant le 1er sem. 2011, il a enregistré une hausse de 28,23% par rapport à la même période 2010 qui est due essentiellement à la hausse très importante des importations des pneumatiques neufs en caoutchouc (2486,80%), à celle des réfrigérateurs et congélateurs (73,99%) ainsi qu’à celle des ouvrages en fer ou en acier (68,40%) et des véhicules de tourisme (46,77%).

 

4.       Tendance des exportations :

 

 

Durant le premier semestre 2011, les exportations des hydrocarbures ont constitué l’essentiel des recettes d’exportation algériennes avec une part de 97,15% de la structure globale des exportations soit l’équivalent de 35,593 milliards USD et une hausse évaluée à plus de 16,87% du volume globale des exportations par rapport à la même période de l’année précédente.

 

Quant aux exportations hors hydrocarbures, celles-ci demeurent marginales et constituent uniquement 2,85% du volume global de nos exportations, ce qui équivaut à 1,04 milliards USD. Cependant, elles ont enregistré, pour le premier semestre 2011, une augmentation notable de l’ordre de 27% par rapport au premier trimestre 2010.

 

Cette augmentation se traduit principalement par la hausse des exportations du phosphate du calcium (142,28%) estimées à plus de 48 millions USD, par celles du sucre (46,80%)  dont le montant est évalué à 108,97 millions USD et enfin, par celles des huiles et autres produits provenant de la distillation des goudrons (39,97%) dont le volume est estimé à 492,40 millions USD.

 

 

Evolution des exportations hors hydrocarbures par groupe de produits

 

 

Demi-produits

 

 

Cette catégorie de produits représente une part de 2,18% de l’ensemble des exportations, soit un volume équivalent à 798 millions USD. Les principaux produits composants ce groupe sont: les huiles et autres produits provenant de la distillation des goudrons et les ammoniacs anhydres et ils représentent 47,21% du total des exportations, soit une valeur de 492 millions USD.

 

 

 

Biens alimentaires

 

Constitués principalement de sucre, d’eaux (y compris les eaux minérales) et de dattes, les exportations des biens alimentaires totalisent un montant de 155  millions USD avec une part de 0,42% des exportations dont près de 83% sont représentées par les exportations du sucre.

 

 

 

Produits bruts

 

 

Le phosphate de calcium constitue le principal produit du groupe des produits bruts qui représente 0,19% du total des exportations algériennes, soit l’équivalent de  68 millions USD.

 

 

 

Biens de consommation non alimentaires

 

 

Les glaces en plaques ou en feuilles composent essentiellement les biens de consommation non alimentaires et ne représentent que 0,02% des exportations.

 

Biens d’équipement industriels

 

Les biens d’équipement industriels représentent une part de 0,04% seulement de l’ensemble des exportations soit une valeur de 15 millions USD.   

 

 

 

 

 

 

 

 

D.    Répartition par régions économiques et par pays

 

 

 

2.    Répartition par régions économiques  

 

 

La répartition du commerce extérieur de l’Algérie par régions économiques, au cours du premier semestre de l’année 2011, révèle clairement que les échanges extérieurs du pays demeurent polarisés sur les partenaires traditionnels.

 

En effet, les pays de l’OCDE (UE+pays hors UE) représentent 93,76% des importations de l’Algérie et 83,45% de ses exportations.

 

 

 

 

 

Union Européenne

 

Les statistiques des échanges de l’Algérie avec les principaux partenaires économiques font ressortir que les pays de l’Union Européenne restent toujours les principaux partenaires de l’Algérie, en totalisant 53,78% de nos importations et 45,69% de nos exportations.

 

Les importations ont enregistré une hausse de 19,05% en passant de 10,52 milliards USD au 1er sem.2010 à 12,53 milliards USD pour la même période 2011. Dans le même temps, les ventes vers ces pays ont augmenté de 1,62 milliards USD, soit 10,69% en passant de 15,124 milliards USD au 1er sem. 2010 à 16,740 milliards USD pour la même période  2011.

 

 

Il est à relever que notre principal client de la région est l’Italie avec 13,40% de nos ventes, suivie par l’Espagne avec 10,40% puis la France avec 7 ,81%.

 

 

Quant aux principaux fournisseurs, la France se trouve en première position avec 15,7 % de nos importations, suivie par l’Italie avec 10,96%  puis l’Espagne avec 7,33%.

 

 

 

 

 

 

 

 

OCDE hors U.E

 

 

 

En matière d’importations, cette région occupe la 2ème position avec une proportion de 38,98% soit une valeur de 3,189 milliards USD contre 3,230 milliards USD au 1er sem.2010. Il est, ainsi, constaté une légère baisse de 1,27% des importations réalisées avec ce groupe de pays.

 

En matière d’exportations, 13,836 milliards USD ont été réalisés contre 11,401 milliards USD au 1er sem.2010, soit une proportion de 37,76% des exportations. Ces dernières ont enregistré une hausse de l’ordre de 21,36% par rapport à au 1er sem. 2010.

 

Les principaux partenaires des échanges commerciaux de l’Algérie dans cette région sont: les Etats-Unis avec une proportion de 22,64% en matière  d’importations et 5,23% en matière d’exportations, suivis par la Turquie avec le taux de 4, 69% et de nos importations et 2,98% de nos ventes vers ce même pays.

 

 

Europe

hors UE et OCDE

 

 

Passant de 237 millions USD au 1er sem.2010 à 220 millions USD dans la même période 2011, le volume globale des échanges avec le reste des pays européens a enregistré une baisse de près de 7,17%.

 

Les importations en provenance de ces pays sont évaluées à 204 millions USD contre 235 millions USD au 1er sem. 2010, soit une baisse de 13,19%. Les exportations, quant à elles,  affichent un montant global de 16 millions USD contre 2 millions USD durant le 1er semestre 2010.  

                                                                                                 

  

Asie

 

 

Les échanges commerciaux avec les pays d’Asie ont enregistré une hausse de près de 5,79% en passant de 6,31 milliards USD au 1er sem.2010 à 6,67 milliards USD au cours de la même période  2011.

En matière d’exportations, l’Algérie a totalisé, durant la période considérée, un montant global de 2,55 milliards USD  contre 2,259 milliards USD au 1er sem. 2010. Les importations ont atteint, quant à elles, la valeur de 4,121 milliards USD contre 4,047 milliards USD pendant la même période de l’année 2010.

 

Amérique

du sud

 

 

 

Les ventes de l’Algérie vers cette région ont affiché une valeur globale de 1,642 milliards USD contre 1,417 milliards USD durant la même période considérée, soit une hausse de 15,88%.

 

Quant aux importations en provenance de ces pays, elles ont atteint 1,956 milliards USD contre 1,047 milliards USD au 1er sem.2010 soit une hausse de 86,82%.

 

 

Pays Arabes

 

hors UMA

 

 

Les échanges commerciaux entre l’Algérie et les pays arabes (hors UMA) affichent une hausse importante de l’ordre de 53,17% par rapport au 1er sem. 2010 et passent de 882 millions USD  à 1,35 milliards USD durant le 1er semestre 2011.

 

Les exportations vers ces pays ont atteint 586 millions USD contre 364 millions USD au 1er sem. 2010, soit une hausse de 60,99%. Les importations ont enregistré une hausse moins importante de 47,68% en passant de 518 millions USD au 1er semestre 2010 à 765 milliards USD

 

 

 

 

 

UMA

 

 

 

 

Pour les échanges entre l’Algérie et les pays du Maghreb, ils sont évalués à 1,44 milliards USD contre 924 millions USD durant le 1er sem.2010, soit  une hausse de 55,41 %.

 S’agissant des exportations vers ces pays, elles ont atteint la valeur de 1,146 milliards USD contre 681 millions USD au 1er sem.2010 soit une progression de 68,28%. Une hausse plus légère caractérise la valeur des importations avec ces pays qui est de 19,34% en passant de 243 millions USD au courant du 1er sem.2010 à 290 millions USD à la même période 2011.

 

 

   

Afrique

 

 La proportion des échanges entre notre pays et les pays africains  reste toujours faible. Les exportations à destination des pays d’Afrique ont connu  une hausse importante de 161,29% et sont évaluées à 81 millions USD contre 31 millions USD au 1er sem.2010.

 

 

Quant aux importations, celles-ci ont enregistré un volume global de 242 millions contre 214 millions USD au 1er sem. 2010, soit une hausse de 13,08%.

 

 

3.    Répartition par pays

 

 

 

Importations 

 

 

 

France

 

Elle conserve toujours son statut de premier fournisseur de l’Algérie avec une valeur de 3,685 milliards USD ce qui représente 15,70% des importations globales.

 

Italie

 

Elle constitue le 2ème fournisseur de l’Algérie avec 2,552 milliards USD soit 10,96% des importations globales. 

 

Chine

 

Elle occupe la 3ème place avec un volume équivalent à 2,021 milliards USD soit 8,68%, des importations globales

 

Espagne

 

Etant le 4ème fournisseur de l’Algérie, l’Espagne a enregistré un volume de 1,708 milliards USD ce qui représente 7,33% du total des importations

 

Allemagne

 

Occupant le 5ème rang dans la liste des fournisseurs de l’Algérie, l’Allemagne a enregistré un volume équivalent à 1,305 milliards USD soit 5,60% du total des importations.

 

Etats-Unis

 

Ils représentent le 6ème fournisseur de l’Algérie avec un volume de 1,218 milliards USD soit 5,23% de nos importations

 

Argentine

 

Elle occupe la 7ème position dans la liste des pays fournisseurs de l’Algérie avec un montant global de 895 millions USD soit 3,84% des importations.

 

 

Exportations

 

 

Etats-Unis

 

les Etats-Unis demeurent les premiers clients de l’Algérie, avec une valeur de 8,295 milliards USD, soit une proportion de 22,64% de nos exportations globales

 

Italie

 

L’Italie occupe la 2ème position avec un montant global de 4,910 milliards USD, soit 13,40% des ventes algériennes vers l’étranger.

 

Espagne

 

Etant le 3ème client de l’Algérie, l’Espagne a réalisé un volume de 3,810 milliards USD, soit un taux de 10,40% des exportations.

 

France

 

Elle représente le 4ème client de l’Algérie, en enregistrant un montant de 2,860 milliards USD, qui équivaut à 7,81% du total des exportations.

 

Pays Bas 

 

 

Occupant le 5ème  rang, le volume des ventes de l’Algérie vers ce pays a atteint les 2,379 milliards USD, soit un taux de  6,49%.

 

Canada

 

 

Les exportations algériennes vers le Canada, qui occupe le 6ème rang, ont enregistré un volume global de 2,323 milliards USD, équivalent au taux de 6,34% du volume total des exportations.

 

Turquie

 

La Turquie occupe la 7ème position avec un montant de 1,801 milliards USD, soit un taux de 4,92%.